Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Le Groupe OCP met à l’honneur les femmes rurales

18.10.2019 - 18:31

La 2ème édition d’Al Moutmir Open Innovation Labs se tient à Benguerir

Le Groupe soutient les femmes rurales en tant que piliers de la réalisation des profonds changements économiques, environnementaux et sociaux nécessaires au développement durable et à la transformation agricole

Pari gagné par le Groupe OCP. Agricultrices, femmes au foyer, entrepreneures, économistes, agronomes, artistes, financières, femmes actives dans le milieu associatif, journalistes…elles étaient plus de 300 participantes à la 2ème édition d’«Al Moutmir Open Innovation Labs» qui s’est déroulée le 15 octobre 2019 dans les locaux de l’Université Mohammed VI Polytechnique de Benguerir. Cet événement porte sur la thématique «Femmes et filles rurales : partenaires incontournables pour construire le modèle de développement agricole d’aujourd’hui et de demain». En effet, le Groupe soutient les femmes rurales en tant que piliers de la réalisation des profonds changements économiques, environnementaux et sociaux nécessaires au développement durable et à la transformation agricole, et ce à travers des programmes encourageant le leadership au féminin, les initiatives innovantes et les solutions technologiques en faveur de l’agriculture. Ainsi, les femmes étant largement représentées dans le monde agricole, leur autonomisation est essentielle aussi bien au développement de la société qu’à la productivité économique.

  «Al Moutmir» au féminin

Le Groupe OCP avait lancé depuis 2018 l’initiative «ElleMoutmir» en faveur des femmes rurales comme une partie intégrante du programme Al Moutmir. S’appuyant sur une démarche scientifique, Al Moutmir vise à impacter durablement le secteur agricole national et enrichir le réseau d’acteurs actifs et innovants dans ce secteur. Il se fixe également comme objectif l’inclusion des différents groupes socio-économiques et particulièrement les femmes rurales et les jeunes. Ce projet se voit renforcer par Al Moutmir Innovation Labs qui constitue un espace mettant en avant l’innovation au service de l’agriculture.

Pour Fatiha Charradi, vice-présidente Marché local développement agricole OCP, «Al Moutmir Innovation Labs se veut un lieu privilégié et ouvert pour partager, échanger, challenger et co-construire ensemble les traits de modèles innovants adaptés et à fort impact, à même d’être portés par les différents acteurs au profit de toute la chaîne de valeur, scientifiques, chercheurs, entreprises économiques et surtout au profit des agriculteurs et agricultrices», ajoutant qu’au-delà de l’engagement fort et historique d’OCP pour une agriculture prospère et durable au Maroc et en Afrique à travers une pléiade d’offres et de service que comprend Al Moutmir, l’investissement dans l’humain comme réel agent de changement pour porter la transformation du secteur est au cœur des préoccupations, stratégies et plans d’actions du Groupe. Ainsi, Al Moutmir au féminin, «ElleMoutmir», est un programme de renforcement des capacités dont la mission se résume à l’accompagnement des femmes dans le milieu rural vers une posture d’agent de changement, en valorisant leurs activités, développant leurs capacités agricoles et entrepreneuriales, individuelles et collectives, et en encourageant leurs mises en réseau pour la réalisation d’actions communes et impactantes.

Le droit à la reconnaissance

Faire prévaloir les droits des femmes rurales permettrait de réduire les inégalités entre les femmes et les hommes dans le monde rural, mais pas seulement. A en croire la vice-présidente Marché local développement agricole OCP, ces femmes représentent 43% des travailleurs agricoles à l’échelle mondiale et peuvent, dans certaines régions, atteindre 70%. «Malgré cette place, leurs droits les plus élémentaires ne sont pas garantis. Droit à la rémunération, accès à l’éducation, à la propriété, au crédit bancaire, à l’accompagnement agricole et même à la santé sont encore des domaines où il y a des inégalités entre les sexes dans le monde rural», ajoute-t-elle concluant que ce sont toutes ces fractures qu’il nous incombe  de réduire.

13 trophées pour récompenser des femmes rurales

Au cours de cet événement qui célèbre les femmes et les filles rurales, 13 prix ont été remis à des femmes actives en guise de reconnaissance.  Ces femmes issues du monde rural agricole ont été récompensée pour leurs initiatives et leurs capacités à la création de valeur. Notons qu’à travers «ElleMoutmir», quatre autres initiatives ont été mises en place afin de répondre aux besoins de la femme rurale : Le Women farmers program qui inclue l’accompagnement agronomique de proximité des agricultrices et femmes d’agriculteurs dans les différentes provinces du pays.

Le Women cooperatives program qui cible les coopératives et autres organisations professionnelles féminines œuvrant dans la production et la valorisation des produits agricoles et du terroir. Le Young women program vise pour sa part les jeunes femmes actives dans les communes rurales, ayant une fibre pour l’entrepreneuriat. Enfin, le Women Agri-retailers program propose aux femmes entrepreneures dans la filière des engrais le renforcement des capacités.

Investir dans le potentiel des femmes rurales

Le savoir-faire des femmes dans le monde rural fait partie du capital immatériel. Une idée que le Groupe OCP s’engage à soutenir comme il s’engage à accompagner les femmes agricultrices à travers les différentes initiatives comme «ElleMoutmir» ciblant une quarantaine de provinces. Ces équipes vont à la rencontre des femmes et répondent à leur interrogation dans le secteur agricole. La 2ème édition de Al Moutmir Innovation Lab a été marquée par les témoignages touchants de femmes et les échanges créés lors de trois panels : «La femme, le cœur battant du développement rural marocain et africain», «La femme rurale gardienne des valeurs ancestrales et créatrice de valeur ajoutée, un regard nouveau sur le patrimoine immatériel marocain/africain et sa valorisation», «Regard vers le futur : la femme rurale catalyseur de changement et d’innovation». Plusieurs experts représentant différentes entités étaient présents comme Crédit Agricole du Maroc, ONU-femmes, Fondation Mohammed V pour la solidarité. Par ailleurs, une publication d’un intérêt général sortira de ces différents débats et sera mise à la disposition des parties engagées pour la cause de la femme et notamment la femme rurale. Notons que cette rencontre a pour objectif de créer un espace de réflexion en vue d’explorer les outils les plus innovants visant le renforcement de la résilience de la femme et de la fille rurales et leur permettant d’ancrer davantage leurs empreintes en vue de concevoir et de porter aux côtés des hommes un nouveau modèle de développement agricole inclusif, générateur de croissance durable.

Il s’agit également d’une occasion pour partager avec l’écosystème le programme «ElleMoutmir» (la plate-forme qui porte la vision, les engagements et les initiatives mis en œuvre par OCP en faveur de la femme rurale).

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles