Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Production alimentaire : Le Maroc a atteint «un bon niveau» de couverture de ses besoins

23.10.2019 - 19:38

Le Maroc a pu atteindre «un bon niveau» de couverture de ses besoins en matière de produits alimentaires, notamment pour les fruits et légumes (100%), lait et viandes (100%) et céréales (70%), a indiqué, vendredi à Mohammedia, Mohamed Sadiki, secrétaire général du ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.

Au terme de dix années de mise en œuvre du Plan Maroc Vert, et grâce aux efforts conjugués de l’Etat et des professionnels et à des partenariats solides et fructueux, la production a augmenté pour plusieurs filières de l’agriculture nationale, soit +136% pour les olives, +214% pour les semences de céréales, ou encore 93% pour les céréales et les cultures arboricoles, a fait savoir M. Sadiki qui présidait la cérémonie officielle de célébration de la Journée mondiale de l’alimentation. En outre, le Maroc est fier des succès enregistrés jusqu’à présent dans le domaine de la lutte contre la faim et la pauvreté ainsi que l’amélioration des systèmes alimentaires, avec les divers mécanismes qui ont été mis en place depuis des décennies au profit des populations aussi bien rurales qu’urbaines, et qui lui ont valu d’atteindre plus tôt que prévu le premier objectif du Millénaire, s’est-il félicité. Pour sa part, la représentante de la FAO au Maroc, Florence Marie Rolle, a souligné que le Maroc a pu réduire son niveau de malnutrition ces dernières années, rappelant que près de 821 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde au moment où l’obésité ne cesse de croître. Face à cette situation paradoxale, a-t-elle dit, la nécessité de changer les modes de production, de transformation, d’approvisionnement et de consommation des aliments devient de plus en plus pressante.

A l’instar des pays membres de la FAO, le Maroc célèbre le 16 octobre de chaque année la journée mondiale de l’alimentation afin de rappeler l’importance d’une alimentation saine et suffisante pour tous, de sensibiliser les pays aux questions alimentaires et nutritionnelles et encourager les populations à se mobiliser contre la faim et toutes formes de malnutrition d’ici 2030.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles