Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Microfinance: L’encours dépasse les 7 milliards de dirhams au premier semestre

02.11.2019 - 14:01

Nette progression de l’encours du  microcrédit au premier semestre de l’année. Les chiffres publiés sur le site de la Fédération nationale des associations de microcrédit (FNAM) font ressortir une tendance haussière des encours alloués dans ce secteur.

On relève à cet effet un montant de 7,21 milliards de dirhams au titre des six premiers mois de l’année contre 6,80 milliards de dirhams alloués à fin décembre 2018. En variation, cette progression se traduit par une hausse de 5,59% pendant le semestre et une amélioration de 3,79% par rapport à juin 2018. Se référant aux statistiques de la FNAM, le montant cumulé des prêts débloqués aux six premiers mois de l’année s’est élevé à 3,59 milliards de dirhams alors qu’il se situait autour de 3,39 milliards de dirhams durant la même période de l’année précédente. Ainsi, les prêts débloqués au premier semestre se sont redressés de 5,87% comparé à une année plus tôt.

La FNAM relève par ailleurs une progression des montants débloqués pendant le mois de juin. Une hausse de 14,35% a été relevée dans ce sens situant ainsi le secteur à 572 millions de dirhams contre 500 millions de dirhams au même mois de l’année passée.

S’agissant du portefeuille à risque 30 jours, le ratio s’est établi à un niveau inferieur à celui de la même période de l’année précédente. Il s’est situé à 4,11% à fin juin 2019 contre 5,29% une année auparavant. Toutefois, ce ratio reste supérieur au taux observé à fin décembre (3,11%). Le secteur de la microfinance a observé durant le premier semestre une timide évolution du nombre des clients. On récense 908.751 clients à fin juin, en légère hausse par rapport au nombre atteint à fin décembre 2018 (+0,79%). Toutefois, la comparaison du nombre de clients actifs au premier semestre par rapport à celui de la même période de l’année dernière fait ressortir une baisse de 3,54%.

La répartition des clients par zone géographique démontre une prépondérance au niveau rural, soit 502.649 clients contre 406.102 clients dans les zones urbaines.

Rappelons que la FNAM est le principal interlocuteur du secteur de la microfinance au niveau national. La fédération décline une feuille de route ambitieuse pour faire de ce secteur un levier de lutte contre la pauvreté et d’inclusion. La vision de la FNAM a pour objectif d’aligner le secteur aux meilleures pratiques à l’international et de professionnaliser ses activités.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles