Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Opérations de nettoyage des touffes de palmiers : 1,8 million de pieds d’arbres ciblés sur la période 2019-2021

03.11.2019 - 14:17

Le nettoyage des touffes de palmiers est indispensable pour la sauvegarde de cette culture. Depuis plusieurs années la tutelle fait un travail de sensibilisation et de prévention à travers ses diverses antennes régionales pour aviser les populations locales sur l’importance des opérations d’entretien dans la vie d’un palmier.

Son entretien régulier permettrait à la fois de lutter contre les incendies et améliorer le rendement de cet arbre. C’est dans ce sens qu’un programme de nettoyage des touffes de palmiers dattiers a été lancé pour la période 2019-2021 visant 1,8 million de pieds de palmiers dans les palmeraies traditionnelles sur les 4 principales régions de développement des palmiers. Durant les trois années d’exécution de ce programme, les travaux de nettoyage concernent 1,3 million de palmiers dans la région de Drâa-Tafilalet, 270.000 pieds de palmiers dans la région du Souss-Massa, 144.000 palmiers dans la région de Guelmim-Oued Noun et 36.000 palmiers dans la région de l’Oriental. Parallèlement à cette initiative, l’accompagnement ainsi que l’encadrement sanitaire, technique et scientifique se poursuivent avec le renforcement des mesures sanitaires comme la mise en place d’un dispositif de lutte contre le Bayoud.

Ce suivi se conjugue également avec la réalisation d’une cartographie des palmeraies Sig-Palm (69.000 ha des palmeraies étudiées), une carte de fertilité de la palmeraie d’Erfoud, un plan parcellaire et voies de développement de la zone d’extension axe «Meski-Boudnib», ou encore le suivi automatique de la nappe et des zones et des données climatiques de l’axe «Meski-Boudnib». Pour sa survie, le palmier nécessite également un système d’irrigation et un aménagement de l’espace où il évolue. Ainsi, une mobilisation rationnelle des ressources hydriques et développement de systèmes d’irrigation économes en eau a été mise en œuvre. Sur le terrain, les travaux, le revêtement et la réhabilitation des seguias sur environ 852 km linéaires sont sur les rails (soit 42% de l’objectif 2020, à savoir 2.000 km linéaires). Ajoutons à cela la réhabilitation des khettaras (118 km) et la création de 88 barrages de déviation, 11 ouvrages de recharge de la nappe phréatique et 27 ouvrages de protection. Au total la superficie équipée en goutte-à-goutte atteint 15.560 ha.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles