Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Transformation GRH : Un débat autour de la valorisation des talents et la lutte contre la fuite des cerveaux

03.11.2019 - 14:20

Une entreprise intelligente poursuit son développement d’activité avec ses talents. Et pour y parvenir la transformation de GRH est fortement recommandée. Le Sommet RH by SuccessFactors a permis de réunir les différents acteurs du domaine pour sensibiliser les entreprises au Maroc à cet inétrêt crucial. Les détails.

Ce sont les entités SAP, Deloitte Consulting, Jacobs Engineering, Intelcia, OpenText, Arago Consulting, Dell, Siryos qui se sont employés à créer le débat. Et pour le faire évoluer, un sommet a été organisé la semaine dernière pour mettre en exergue trois enjeux clés, à savoir l’évolution de la fonction RH, la redéfinition de l’expérience employé, le retour d’expérience sur les solutions stratégiques et technologiques innovantes mises en place.

Tel que baptisé, le Sommet RH by SuccessFactors a été organisé pour soutenir la compétitivité des entreprises. La présence de plusieurs entreprises nationales et internationales implantées au Maroc confirme l’importance du sujet. L’objectif premier étant de trouver, engager et embaucher les meilleurs talents du Royaume. «Alors que nous entrons dans une ère de progrès technologiques exponentiels sans précédent avec l’émergence de l’intelligence artificielle, de l‘apprentissage automatique, du big data, de l’Internet des objets et des blockchains, la clé du succès pour l’entreprise intelligente de demain restera ses collaborateurs», ont conclu, en effet, les acteurs du Sommet RH.

Le défi du recrutement au Maroc est double

300.000 jeunes entrent sur le marché du travail chaque année alors que seulement 100.000 emplois nets sont créés. D’un autre côté, les nouveaux emplois requièrent des compétences techniques et des softs skills que le marché n’offre forcément pas. Cerise sur le gâteau, la fuite des cerveaux devient de plus en plus alarmante.  «Près de 46% des compétences migrantes du Maghreb vers l’Europe sont d’origine marocaine et rien qu’en 2018, plus de 10.000 cadres administratifs et techniques ont quitté le Maroc», ont rappelé les organisateurs. Et c’est dans ce contexte précisément que les différents acteurs et précisément l’intégrateur de solutions SAP a livré sa vision de «l’entreprise intelligente» avec ses réponses aux défis des ressources humaines au Maroc. D’après Gregory Strasser, vice-président & Chief Operating Officer chez SAP pour l’Afrique francophone, «l’entreprise intelligente est celle qui parvient à automatiser les tâches et les processus répétitifs afin de permettre aux collaborateurs d’une entreprise de se concentrer sur les activités à plus forte valeur ajoutée. Cette stratégie répond non seulement aux besoins d’épanouissement personnel des collaborateurs issus de la nouvelle génération mais également à ceux de compétitivité de l’entreprise qui est confrontée à trois défis stratégiques : maîtriser les coûts pour financer plus d’innovation, offrir une expérience client de premier choix dans un monde globalisé et mobiliser les leviers afin d’attirer, engager et fidéliser les meilleurs talents».

Pour répondre aux défis liés à la transformation RH, SAP propose en effet des applications de gestion de l’entreprise et principalement la solution SAP SuccessFactors.

Il s’agit en effet de la technologie RH la plus adoptée à travers le monde et qui a transformé la gestion RH. Le logiciel englobe les fondamentaux des ressources humaines pour ne citer que la rémunération, le recrutement, la gestion des talents et l’intégration. Il accompagne la gestion des talents à travers des bibliothèques de compétences et d’aptitudes, des descriptions de poste, des catalogues d’objectifs, des éléments d’analyses juridiques, des assistants à la rédaction et même un conseiller en coaching. En clair, les DRH peuvent, selon leurs besoins, attirer, développer ou fidéliser les meilleurs talents en utilisant la technologie numérique.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles