Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Développement durable : Cap sur 2030

12.11.2019 - 18:02

Le Maroc s’est doté d’une stratégie nationale ambitieuse

L’élaboration de la SNDD marque l’aboutissement d’un engagement résolu pour la concrétisation du développement durable. Cette stratégie dessine un projet commun à tous les acteurs de la Nation, publics et privés, pour les soutenir dans leurs efforts de durabilité.

Le développement durable est devenu au fil des années une priorité nationale. Le pays a franchi un nouveau palier en se dotant d’une véritable stratégie nationale à l’horizon 2030. Une stratégie qui reflète l’engagement du Maroc à l’échelle internationale. Très tôt le Royaume a entamé des actions en faveur de la cause environnementale. Dès la décennie 2000, le secteur environnemental s’est davantage renforcé avec l’adoption des premières grandes lois environnementales comme la Loi 11-03 relative à la protection et à la mise en valeur de l’environnement, la Loi 12-03 relative aux études d’impact de l’environnement, la Loi 13-03 relative à la pollution de l’air, ou encore par le renforcement de l’action environnementale. Mais selon les responsables, le vrai saut a eu lieu en 2011. Cette année marque un tournant dans la concrétisation du projet de société. Les approches sectorielles montrent certaines limites, notamment pour l’intégration de problématiques transverses qui définissent la durabilité. Ainsi, le 7 février 2011, la Charte nationale de l’environnement et du développement durable a été adoptée. Elle consacre les grands principes du développement durable.

Puis le 9 mars 2011, SM le Roi Mohammed VI avait prononcé un discours appelant la Nation à œuvrer pour un nouveau texte constitutionnel. Celui-ci, élaboré selon un processus de large concertation, puis adopté à la majorité du suffrage universel, ouvre une ère nouvelle dans le parachèvement de l’Etat de droit et du projet de société marocain. Et c’est en juillet 2011 que la nouvelle Constitution du Maroc consacre le développement durable et renforce la gouvernance. Au cours de cette même année, la Commission consultative a rendu son rapport sur la régionalisation avancée. Elle vise le «développement intégré et durable sur les plans économique, social, culturel et agro-environnemental» à travers la valorisation des potentialités et des ressources propres à chaque région.

Enfin, en mars 2014, la Loi-cadre n° 99-12 portant Charte nationale de l’environnement et du développement durable a été publiée. Cette Loi donne au gouvernement un délai de 1 an pour l’adoption de la Stratégie nationale de développement durable (SNDD).

Dans ce sens, l’élaboration de la SNDD au Maroc marque ainsi l’aboutissement d’un engagement résolu pour la concrétisation du développement durable.

Selon les responsables, cette stratégie dessine un projet commun à tous les acteurs de la Nation, publics et privés, pour les soutenir dans leurs efforts de durabilité, chacun dans son domaine autour de choix stratégiques et d’indicateurs qui ont fait l’objet d’un large consensus. Elle a aussi pour vocation de rendre lisibles et cohérents les engagements internationaux du pays avec les politiques nationales, transversales ou sectorielles.

La même source fait savoir que tout l’enjeu de la SNDD est de renforcer durablement la cohérence, mais également d’étendre la gouvernance du développement durable à l’ensemble des acteurs concernés, afin que la vision du développement soit imprégnée par la durabilité et partagée.

Concrètement, la SNDD a été pensée comme une stratégie opérationnelle basée sur la réalité du terrain et des programmes en cours de mise en œuvre ainsi qu’une stratégie qui permet d’améliorer les synergies entre les différentes actions gouvernementales, la société civile et les opérateurs économiques. Les responsables ont également voulu en faire une stratégie qui n’est pas une vision prospective différente par rapport aux choix stratégiques déjà opérés mais qui cherche à intégrer des éléments de durabilité dans les politiques engagées. Les mesures opérationnelles présentées dans la stratégie nationale de développement durable s’alignent sur les principes retenus par la Loi-cadre 99-12, à savoir l’intégration; la territorialité; la solidarité; la précaution; la prévention; la responsabilité; et la participation. Il faut dire que la Stratégie s’est déjà fixé comme objectif principal de poser les fondements d’une économie verte et inclusive au Maroc d’ici 2030. «Afin d’atteindre l’objectif intergénérationnel qu’est le développement durable, il est nécessaire de sécuriser un certain nombre de fondamentaux pour assurer une trajectoire durable», précisent les responsables.

Et de conclure: «Le diagnostic a révélé que les ingrédients de durabilité sont présents dans la majorité des politiques, mais leur mise en application reste insuffisante. Définir une stratégie globale, qui fixerait le cap de l’ensemble des politiques publiques, paraissait donc nécessaire».

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles