Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

L’écologie dans l’immobilier : Une tendance en plein essor au Maroc

12.11.2019 - 15:26

Ces dernières années, l’écologie joue un rôle essentiel dans le secteur immobilier. Respecter les normes écologiques et thermiques tout en réduisant la consommation en énergie fait partie des ambitions de la majorité des gouvernements du monde entier afin de prendre soin de notre planète.

Cette démarche a encouragé de plus en plus d’investisseurs et promoteurs à se préoccuper de l’état de l’environnement mais aussi à mettre en place des projets immobiliers qui consomment moins. L’objectif étant de disposer, dans les prochaines années, de biens immobiliers autosuffisants énergétiquement. 

Pourquoi investir dans un bien qui consomme moins ?

Les biens neufs aujourd’hui au Maroc doivent être construits selon les normes techniques et certifications imposées par la loi 47-09 sur l’efficacité énergétique. La consommation moyenne d’un bien immobilier ces dernières années est de 150 kWh/m²/an ; ces nouvelles normes ont permis de réduire le taux de consommation à 50 kWh/m²/an. Les deux objectifs principaux étant de baisser les factures énergétiques et de prendre soin de l’environnement. Grâce à ces initiatives, les nouveaux biens en construction seront très bien isolés et consommeront beaucoup moins d’énergie. L’économie monétaire sera de taille puisque les factures énergétiques seront en baisse par rapport aux anciens biens immobiliers. Cela permettra aussi et surtout une limitation des émissions de gaz à effet de serre.  En outre, certains programmes pourront, à l’avenir, quasiment se passer de chauffage ou bien même produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment. En effet, grâce à des dispositifs tels que la récupération des eaux de pluie, le système de chauffage-rafraîchissement, la géothermie ou encore l’énergie solaire, l’innovation permettra à l’immobilier de relever le défi de l’écologie. Une nouvelle génération de projets immobiliers et architecturaux est en train de se profiler.

Un bien où l’on respire

Saviez-vous que l’air intérieur d’une maison est dix fois plus pollué que l’air extérieur ?

Cette pollution est à l’origine de nombreuses allergies et maladies respiratoires, surtout pour les plus jeunes. Une raison supplémentaire pour investir dans un bien neuf qui répond aux normes écologiques en utilisant des technologies comme la ventilation double flux mais aussi des matériaux plus « propres» comme des peintures sans polluants ou des constructions en bois pour une charge carbone minimale.

Faire des économies tout en respectant l’environnement est une solution d’avenir et de long terme.

Dans ce contexte mondial de mutation climatique et de défis socio-économiques, les villes portent en elles une responsabilité majeure. La réflexion autour de leur conception et leur développement est donc primordiale.

Au Maroc, l’eco-cité Zenata a adopté une démarche d’éco-conception se basant sur un ensemble de réflexions pour réduire les impacts environnementaux tout au long de son cycle de vie et favoriser son développement socio-économique. En parfaite adéquation avec cette démarche et situé au cœur de l’eco-cité, un projet immobilier innovant intégrant pleinement la dimension environnementale est en train de voir le jour : Next House Zenata Eco City. En conclusion, l’impact de l’écologie sur l’immobilier est amené à prendre une importance de plus en plus marquée dans un avenir proche. C’est aujourd’hui un critère de poids lors de l’achat d’un bien immobilier. De fait, au Maroc, les acteurs du marché de l’immobilier révisent leurs pratiques pour être au goût du jour, multipliant les projets éco-responsables qui allient impératifs écologiques et innovation.

(*) Co-fondateur et CEO de Mubawab

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles