Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Clôture de l’Agri Days Essaouira

19.11.2019 - 19:34
Le rideau est tombé, dimanche à Essaouira, sur le Salon des produits de terroir et d’élevage d’Essaouira, un événement baptisé “Agri Days Essaouira”, et dédié à mettre la lumière sur le potentiel agricole riche et diversifié dont regorge cette partie du territoire national.
Placé sous le thème ‘’Le Salon des produits de terroir et d’élevage d’Essaouira : Histoire, goûts et savoir-faire”, cet événement de trois jours a été organisé par la Direction provinciale de l’agriculture (DPA) d’Essaouira et la Direction régionale de l’agriculture de Marrakech-Safi, avec l’appui de la province d’Essaouira et en partenariat avec l’Agence du développement agricole, la Chambre d’agriculture Marrakech-Safi et l’Office national du conseil agricole (ONCA).
Ce Salon, qui a bénéficié également du concours de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), de l’Association nationale des éleveurs ovins et caprins et de l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier (ANDZOA), s’inscrit dans le cadre de la stratégie du “Plan Maroc Vert” visant à promouvoir l’agriculture solidaire, dont les produits de terroir et d’élevage des petits ruminants constituent une composante importante et jouent un rôle indéniable dans l’amélioration du revenu de la femme rurale et la création d’emplois au niveau des zones défavorisées.
L’un des moments forts de cette manifestation a été également la cérémonie de remise des prix aux participants à un concours d’élevage de caprins et d’ovins parmi les professionnels de cette filière issus de la province d’Essaouira.
Approché par la MAP, le directeur provincial de l’agriculture à Essaouira, Ahmed Najid, s’est félicité des conditions d’organisation de ce salon qui, a-t-il dit, a offert une plateforme idoine d’échange entre les participants dans l’optique de capitaliser sur les cas de succès et d’être à l’écoute du consommateur pour une meilleure adaptation aux exigences du marché.
“Ce salon nous a permis de mettre en lumière et de communiquer autour des produits de terroir et d’élevage dont recèle la province d’Essaouira, lesquels sont réputés pour leur qualité supérieure et de mieux informer le public et les professionnels du secteur des différents acquis et projets réalisés dans le cadre du Plan Maroc Vert”, a-t-il poursuivi.
“L’Agri Days Essaouira” a servi d’espace idoine pour plus d’une quarantaine de coopératives, dont une trentaine issues de la province, en vue d’exposer leurs produits et de les faire connaître davantage auprès des visiteurs de ce salon, a-t-il dit.
Le salon a permis aussi de mettre en exergue les efforts déployés par l’Etat en vue de mettre à niveau ces coopératives et de leur permettre de tirer vers le haut la qualité de leurs produits, ce qui leur a permis de décrocher haut la main, l’agrément de l’ONSSA, s’est félicité M. Najid.
Tout en rappelant que la province d’Essaouira dispose de potentialités agricoles énormes et diversifiées, M. Najid a souligné l’importance du Pôle élevage de l’Agri Days Essaouira, en ce sens qu’il a servi d’occasion pour s’arrêter sur l’importance de cette filière en termes d’évolution génétique d’autant que la province d’Essaouira dispose du chevreau de l’arganier.
“Notre objectif est de parvenir à garantir cet équilibre entre l’élevage de cette espèce à forte valeur ajoutée et l’impératif de la préservation du domaine arganier”, a-t-il expliqué, notant que la DPA demeure engagée à déployer tous les efforts visant à renforcer la productivité et à améliorer les conditions socio-économiques des agriculteurs, notamment les femmes rurales et les jeunes, et ce dans le cadre de la promotion de l’agriculture solidaire.
Ce salon a permis aussi à travers “le Pôle des produits du terroir” de rapprocher les visiteurs (consommateurs) de ces produits offerts par des producteurs locaux représentés par des organisations professionnelles maîtrisant un savoir-faire ancestral traduit en goûts et saveurs authentiques.
Quant au second Pôle, articulé autour de l’élevage, il a eu pour finalité d’attirer l’attention des éleveurs de caprins et de les sensibiliser sur l’importance de ce secteur et les possibles opportunités pour le valoriser et le développer.
» Source de l'article: liberation

Autres articles