Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Après 12 ans de partenariat : Akwa et Chevron carburent pour l’Afrique

03.12.2019 - 03:16

Les deux Groupes ambitionnent de faire du Maroc un hub africain des lubrifiants. Une plate-forme de desserte des huiles de base de qualité premium vers l’Afrique du Nord et de l’Ouest sera mise en service en 2020 sur le site de Jorf Lasfar.

Akwa Group et Chevron renouvellent leur pacte et explorent ensemble de nouveaux horizons en Afrique du Nord et Afrique de l’Ouest. Les deux Groupes associés depuis 2006 à travers la joint-venture Afriquia Lubrifiants élargissent leur partenariat pour cibler 14 pays de la région et développer de nouvelles activités porteuses de valeur. Une orientation qui s’inscrit en ligne avec les ambitions africaines d’Akwa, acteur majeur de l’énergie au Maroc. «C’est une confiance renouvelée. La collaboration avec Chevron se veut une sorte de rating très intéressant. Elle nous permettra de relever les standards de production et renforcer la notoriété du Groupe», déclare dans ce sens Adil Ziady, directeur général du pôle carburants et lubrifiants d’Akwa Group. Du côté du géant américain, Stewart Wright, directeur général de Chevron Lubricants pour la région EMEA, indique que «cette nouvelle stratégie pour l’Afrique permettra à Afriquia Lubrifiants d’étendre son réseau de distribution, ses ventes et son portefeuille de produits à une région plus grande».

Capitalisant sur le succès de leur première joint-venture, Akwa et Chevron ont œuvré de concert à mettre en valeur leur synergie commune. Les négociations pour le nouveau pacte ont démarré en 2017 donnant une nouvelle dimension à 12 années de coopération. Ceci s’est traduit par une augmentation de capital élevant ainsi la participation de Chevron de 25 à 50%. Les deux partenaires sont actuellement à parts égales dans la filiale commune. Cette participation traduit la confiance des deux Groupes qui agissent aujourd’hui sur quatre leviers stratégiques.

A cet effet, la gamme Chevron sera introduite dans la production locale d’Afriquia Lubrifiants.

Les huiles de base de haute qualité du Groupe américain seront intégrées au Maroc avec des produits qui répondent aux normes des constructeurs mondiaux, ainsi qu’aux nouvelles exigences réglementaires environnementales.

«L’intégration des formules haut de gamme de Chevron va permettre une amélioration des cycles logistiques avec de meilleurs délais de livraison et une meilleure gestion des stocks, mais aussi enrichir la gamme des produits disponibles pour mieux satisfaire les besoins du marché», peut-on relever des deux parties.

Les deux Groupes prévoient par ailleurs un export de formules haut de gamme vers 14 pays africains avec un potentiel global, évalué dans un premier temps à 600.000 tonnes par an. Pour réussir le pari de l’export, les deux partenaires élaboreront un plan d’action dédié à chaque marché, avec une stratégie de pénétration par secteur cible. A cela s’ajoutent la formation des forces de vente et le support technique et documentaire.

A travers ce partenariat, les deux Groupes ambitionnent de faire du Maroc un hub africain des lubrifiants. Une plate-forme de desserte des huiles de base de qualité premium vers l’Afrique du Nord et de l’Ouest sera mise en service en 2020 sur le site de Jorf Lasfar. Cette plate-forme, qui contribuera à la création de 120 emplois nouveaux, permettra de réceptionner des navires de grande capacité et d’exporter les formules depuis des «isotanks et flexitanks». Le hub sera relié au quai à travers deux pipelines dont les travaux de construction affichent un taux d’avancement de 70%. Le quatrième levier concerne la création d’une plate-forme qui consolidera à la fois les activités de production et les activités logistiques, d’une capacité prévisionnelle de 40.000 tonnes.

Une étude a été lancée dans ce sens. Les deux partenaires assurent que ce futur «blending» permettra d’adapter la logistique aux marchés ciblés, notamment à l’export, et profitera des dernières technologies en matière de production de lubrifiants. De par la transversalité de ce partenariat, et son envergure, l’investissement global s’annonce très lourd. Rien que pour ce démarrage, les deux parties tablent sur un premier investissement de 300 millions de dirhams. Un chiffre qui démontre la pertinence de la nouvelle stratégie Akwa-Chevron.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles