Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

La BCP dévoile son plan d’accélération de la TPE

23.01.2020 - 16:35

Il vient répondre aux problématiques de financement, accompagnement et foncier

Le groupe mise gros sur l’aspect proximité. Les 2.000 agences du réseau BCP dont les 500 branches microfinances sont dotées de personnels qualifiés aptes à orienter chaque client en fonction de ses besoins. De ce réseau, la BCP a dédié 181 agences à la TPE.

Au moment où les banques nationales travaillent de concert avec Bank Al-Maghrib et le ministère de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration pour définir l’offre qui viendra alimenter le Fonds d’appui  au financement de l’entrepreneuriat, certains groupes n’ont pas manqué, entre-temps,  de revoir  leurs propres dispositifs  dédiés à ces unités productives. La Banque centrale populaire (BCP) en fait partie. L’établissement bancaire investit toutes ses ressources pour mener à bien ce chantier et proposer aux TPE et jeunes porteurs de projets une offre transversale qui répond à leurs attentes. «Le discours royal du 11 octobre 2019 nous a fortement interpellés car il a une résonnance toute particulière en notre groupe qui ressent à travers cet appel l’urgence de revisiter certains aspects du dispositif dédié à la TPE. Pour relever ce nouveau défi, nous nous apprêtons à combiner créativité et qualité d’accueil pour accompagner les Marocains qui veulent entreprendre, réussir et grandir», souligne Mohamed Karim Mounir, président-directeur général de la Banque centrale populaire, lors de la présentation du plan d’accélération de la TPE mercredi 15 janvier 2020 à Casablanca.

En effet, le développement de la Très petite entreprise se présente aujourd’hui en tant qu’enjeu   national. La vision royale tend à  insuffler une nouvelle dynamique sociétale et entrepreneuriale. L’idée étant de pérenniser les 2 millions de TPE existantes au Maroc et les sauver des tentacules de l’informel.

Une approche segmentée et une offre étoffée

L’accès au financement et l’accompagnement technique sont les facteurs clés de cette transition. C’est dans cette optique que la Banque centrale populaire a développé une approche segmentée et une gamme de produits étoffée.  Le plan d’accélération de la TPE initié par la BCP crée en effet un lien entre l’intention et la concrétisation. «Notre offre  est déjà très solide. Elle est sortie en 2019 et prend en charge les principales problématiques liées à la création d’entreprise. Elle permet non seulement de financer le bas de porte  mais offre à l’entrepreneur de l’assistance juridique et hospitalière», peut-on relever de Jalil Sebti, directeur général Banque du détail de la BCP. L’innovation par laquelle se caractérise le dispositif de la BCP renforcera le positionnement du groupe bancaire qui ambitionne de rester leader sur ce segment en accaparant près du tiers des parts de marché.

181 agences spécialisées livrées d’ici la fin du mois

Le dispositif d’accélération de la TPE répond à trois problématiques, à savoir le financement, l’accompagnement et le foncier. «On a voulu mettre en place une offre qui va répondre à tous les segments d’entrepreneurs», précise M. Sebti. Le groupe a par ailleurs engagé tout un processus digital pour une bonne gestion de crédit. Grâce au site web «Al Moukawil chaabi», les clients peuvent accéder à l’information, procéder à une prise de rendez-vous et surtout initier leurs demandes de crédits. Le groupe mise gros sur l’aspect proximité. Les 2.000 agences du réseau BCP dont les 500 branches microfinances sont dotées de personnels qualifiés aptes à orienter chaque client en fonction de ses besoins. De ce réseau, la BCP a dédié 181 agences à la TPE.

Ces points qui seront livrés en totalité d’ici la fin du mois joueront le rôle de locomotives d’expertise apportant à ces entités une bonne qualité de services et par conséquent une bonne offre.

Une foncière dans le pipe

La grande innovation de ce plan est la création d’une foncière qui dotera les TPE clientes de locaux où elles  pourront développer leurs activités. Deux conventions ont été conclues à ce jour, en l’occurrence avec la région de l’Oriental et de Marrakech-Safi qui s’engagent à mobiliser le foncier nécessaire. Une fois le terrain évalué, le capital sera injecté pour la gestion des locaux existants ou l’aménagement d’autres nouveaux. Les équipes se penchent actuellement sur la structuration de cette offre qui se veut multidimensionnelle. Elle intéressera, à un prix très accessible, aussi bien les petits entrepreneurs que  les PME industrielles.

L’offre BCP sur le segment TPE est évolutive. Outre les éléments précités, la banque s’apprête à lancer d’autres projets pour ne citer que la création d’une plate-forme permettant aux  grandes entreprises et PME de la Banque de publier leurs appels d’offres auxquels les TPE pourront éventuellement soumissionner.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles