Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Amine Razouk et Mehdi Alaoui à la tête de l’Apebi

23.01.2020 - 17:20

Ils ont décroché 224 voix

L’Apebi entame un nouveau mandat. C’est le binôme Amine Razouk et Mehdi Alaoui qui tiendra les rênes de la Fédération marocaine des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring. Le duo a remporté avec succès les élections de l’Apebi décrochant ainsi 224 voix contre 174 remportées par Youssef El Alaoui et Abdellatif Tahrine. Le résultat a été dévoilé lors de l’assemblée générale ordinaire élective de l’Apebi tenue mercredi 15 janvier 2020 à Casablanca. Amine Razouk et Mehdi Alaoui, élus respectivement président et vice-président de l’Apebi, ont bâti leur programme autour du progrès. 5 axes ont été dans ce sens définis pour rehausser le secteur et faire bénéficier l’ensemble des acteurs des opportunités d’affaires.

Le premier pas à franchir est le renforcement de la proximité. Le binôme gagnant ira les prochains jours à la rencontre des différents acteurs sur l’ensemble des territoires pour prospecter des pistes de coopération et de synergie. Parmi les projets attendus pour ce mandat on cite la mise en place d’un observatoire permanent des TIC. Cet observatoire se veut un outil d’analyse, de veille et d’anticipation. Le binôme s’engage par ailleurs à accélérer la formation dans le secteur et le développement du capital humain. Cet engagement se matérialisera par la création de «Skills4All», un institut de partenariat public-privé dédié à la formation aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. Il est à noter que le binôme Razouk-Alaoui succède à Saloua Karkri-Belkeziz ayant présidé la fédération entre 2016-2020.

Le bilan de ce mandat s’avère satisfaisant dans la mesure où l’Apebi a œuvré de concert à la promotion du mobile-paiement ainsi qu’au développement de l’écosystème IT et offshoring. Plusieurs entrepreneuriats ont été conclus dans ce sens. Citons ainsi les conventions scellées avec la CNDP pour la protection des données personnelles (RGPD), avec l’ADD pour le portail Startup Hub donnant accès à une e-dotation annuelle de 500.000 DH, ainsi qu’avec l’AMRC pour l’expansion de l’offshoring et de plusieurs autres secteurs comme celui de l’automobile et de l’aéronautique. L’Apebi a également procédé à la signature d’un partenariat avec l’Anapec portant sur la réalisation du programme CQP (certificat de qualification professionnelle) pour le renforcement du nombre de développeurs informatiques.

Au niveau international, l’Apebi s’est allié à l’Agence belge de développement «Enabel» pour la mise en place d’un programme qui répond à la pénurie de compétence et ce à travers l’adoption de nouveaux modèles de mobilité. Rappelons que le mandat de Saloua Karkri-Belkeziz a été marqué par la création de l’Africa IT Expo (AITEX), qui est devenu à ce jour  «l’agora de l’innovation et de la technologie».

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles