Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

La deuxième phase de «Jeunes des 2 rives» lancée à Agadir

24.01.2020 - 19:57

Le programme vise les jeunes du Maroc, de France, de Tunisie et d’Algérie

La deuxième phase du programme «Jeunes des 2 rives» a été lancée la semaine dernière à Agadir pour contribuer au renforcement du pouvoir d’agir et de l’engagement citoyen des jeunes issus de quatre pays. Plus de 150 acteurs de jeunesse (animateurs, éducateurs, jeunes leaders, militants associatifs, structures éducatives, partenaires techniques et institutionnels) du Maroc, de France, de Tunisie et d’Algérie se sont réunis du 16 au 18 janvier à Agadir, pour lancer officiellement la deuxième phase du programme «Jeunes des 2 rives», lors d’un séminaire d’échange et de réflexion sur les pratiques de citoyenneté et de solidarité de la jeunesse méditerranéenne.

Le séminaire a pour but de construire une véritable dynamique collective transnationale en favorisant l’interconnaissance entre les divers acteurs qui accompagnent les jeunes au quotidien, pour partager, analyser et capitaliser les différentes approches éducatives des quatre espaces, ainsi que pour co-construire des initiatives d’échanges interculturels et solidaires entre les jeunes des quatre espaces. Ce séminaire s’inscrit dans le cadre de la phase 2 du programme «Jeunes des 2 rives: pour une citoyenneté méditerranéenne ouverte sur le monde», soutenu par l’Agence française de développement (AFD) et l’Agence nationale de la cohésion des territoires.

Le programme vise à contribuer au renforcement du pouvoir d’agir et de l’engagement citoyen des jeunes de France, du Maroc, de Tunisie et d’Algérie, particulièrement ceux les plus exposés aux inégalités sociales, économiques et territoriales et à prévenir de toutes formes de repli sur soi, en faisant la promotion d’une citoyenneté ouverte sur le monde. «Jeunes des 2 rives» est un programme mené par un consortium d’organisations de la société civile intervenant dans les secteurs de l’éducation et de la solidarité internationale, dans les pays du bassin méditerranéen, dont Migrations & Développement, Solidarité Laïque, Ligue de l’enseignement, Fédération des Bouches du Rhône, ANRAS Solidarités, et Etudiants & Développement.

Ce projet pilote d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale qui entend renforcer le pouvoir d’agir et les parcours d’engagement de jeunes de France, du Maroc et de Tunisie,  et d’Algérie notamment parmi celles et ceux qui subissent le plus les inégalités sociales et territoriales.  En améliorant la compréhension des enjeux de développement et du vivre-ensemble, en développant l’esprit critique et en faisant la promotion de la citoyenneté et de la solidarité internationale, il vise à prévenir toutes formes de repli sur soi et de radicalités pouvant aller jusqu’à l’engagement dans l’extrémisme violent.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles