Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Zalar Agri lève des financements auprès de l’IFC

01.02.2020 - 17:29

L’opération porte sur deux prêts

Le financement levé par Zalar Agri auprès de l’IFC lui permettra d’accroître ses opérations d’arboriculture fruitière et de conditionnement.

24 millions de dollars est la valeur du montant levé par le producteur marocain de pommes Zalar Agri auprès de l’IFC, membre du Groupe Banque mondiale. Ce financement, en quasi-fonds propres, se compose d’un prêt mezzanine «C» de 12 millions de dollars en provenance des propres comptes de l’IFC et d’un prêt mezzanine «B» de 12 millions de dollars via son programme de syndication.

«Nous sommes fiers de ce partenariat avec l’IFC, un investisseur de notoriété mondiale qui nous permettra de renforcer le caractère institutionnel de notre groupe, d’accroître et diversifier nos exploitations vers de nombreuses variétés agricoles à forte croissance, et parallèlement d’améliorer nos capacités en aval», a déclaré Farouk Chaouni, administrateur de Zalar Agri. Et de préciser que «l’appui de l’IFC permettra à Zalar Agri également d’accroître ses activités de conditionnement et de développer l’export, tout en créant des emplois durables et de la valeur ajoutée», a-t-il ajouté. De par ce financement, l’IFC concrétise ses engagements visant à stimuler la création d’emplois et la croissance économique au niveau national.

Cet investissement s’inscrit en effet dans le cadre d’un effort plus large de l’IFC pour stimuler le développement de l’agriculture durable dans le secteur agricole du Royaume, qui emploie 37% des Marocains, et aider les producteurs locaux à pénétrer des marchés étrangers à fort potentiel. «En aidant les entreprises agricoles à se développer et à avoir accès à de nouveaux marchés, nous pouvons créer les conditions de la croissance durable et inclusive souhaitée par le Maroc», souligne Sérgio Pimenta, vice-président de l’IFC pour le Moyen-Orient et l’Afrique. Le financement levé par Zalar Agri auprès de l’IFC lui permettra d’accroître ses opérations d’arboriculture fruitière et de conditionnement. Il permettra par ailleurs à l’entreprise de poursuivre sa diversification agricole et créer par conséquent des emplois permanents et saisonniers dans plusieurs régions du Royaume. Notons que la banque d’affaires Ascent Capital Partners et le cabinet juridique Asafo & Co sont intervenus en tant que conseil financier et juridique exclusif de Zalar Agri sur cette opération.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles