Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Cultures arboricoles dans la région de Saiss : «Al Moutmir itinérant» déploie son dispositif à Meknès

05.02.2020 - 13:17

Sur place, 350 agriculteurs en moyenne sont sensibilisés pendant les 3 jours de cette escale en plus des étudiants venus acquérir le savoir-faire partagé par les experts agronomes d’OCP.

Dans la région Fès-Meknès, l’arboriculture représente une grande part de ce territoire agricole par excellence. Pilier de l’agriculture dans la région, cette culture nécessite l’application de bonnes pratiques et un savoir-faire scientifique que le Groupe OCP s’engage à soutenir à travers son dispositif «Al Moutmir».  En plein cœur de la région du Saiss, non loin de l’entrée de la ville de Meknès, les équipes d’Al Moutmir ont donc posé pied le 29 janvier 2020 dans le cadre de la deuxième étape consacrée à l’arboriculture. Sur place, 350 agriculteurs en moyenne sont sensibilisés pendant les 3 jours de cette escale en plus des étudiants venus acquérir le savoir-faire partagé par les experts agronomes d’OCP.

«Nous sommes à Meknès dans le cadre de l’étape de l’olivier pour Al Moutmir itinérant qui accueillera les agriculteurs de la région de Saiss dont les deux provinces d’El Hajeb et Meknès. Pour nous l’objectif est de transmettre les bonnes pratiques agricoles surtout en ce qui concerne la fertilisation raisonnée. Cela se fait à travers l’organisation de plusieurs ateliers dont celui qui touche à l’échantillonnage du sol ou encore à travers la mise en place du laboratoire mobile des analyses. Un espace digital est également mis à la disposition des agriculteurs. Il dévoile les applications permettant d’aider les agriculteurs au quotidien comme le suivi de la météo ou encore le choix des formules MPK adaptées à leur sol. A cela s’ajoute un atelier dédié au Smart Blender qui permet de produire des formules MPK spécifiques adaptées à chaque type de sol et à chaque culture», explique Brahim Boukrym, superviseur régional au niveau du programme Al Moutmir, ajoutant que pour les équipes d’Al Moutmir cette étape dans la ville de Meknès est importante parce que la région du Saiss est une région à fort potentiel et contribue fortement au PIB agricole national.

Maximiser le rendement: Une amélioration qui peut atteindre 100%

Un an et demi après son démarrage, les résultats du programme Al Moutmir sont probants. La croissance de productivité peut atteindre 50%, voire 100% dans certains cas grâce au suivi de l’itinéraire technique, au programme phytosanitaire des cultures et au programme de fertilisation raisonnée, attestent les responsables de cette initiative. Rien que l’année dernière, 700 plates-formes pour l’olivier ont été suivies. Les ingénieurs agronomes OCP se proposent d’accompagner sur le terrain les agriculteurs pour booster le rendement de leur terrain agricole en employant des techniques scientifiques durables et un des traitements personnalisés. Le programme s’ouvre durant cette deuxième campagne sur de nouvelles cultures. Outre l’olivier, le dispositif Al Moutmir intègrera le pommier, le palmier et compte se rendre dans 28 provinces dont Imouzzer Kandar, Midelt, Guelmim, Zagoura et Guercif.

L’édition 2019-2020 d’Al Moutmir itinérant vise trois grandes familles de cultures, à savoir les céréales et légumineuses, l’arboriculture et maraîchage. Au total, 180 localités à fort potentiel à travers tout le Maroc sont ciblées. L’objectif étant de toucher pas moins de 10.000 personnes. Au niveau des plates-formes de démonstration, il s’agit d’en accompagner plus de 4.000 plate-sformes, 1.500 consacrées à l’arboriculture dont 1.135 sont dédiées par exemple à l’olivier.  Pour mieux appréhender la nature du sol, pas moins de 10.000 analyses de sol seront effectuées et une centaine d’agronomes OCP sera mobilisée sur l’ensemble des étapes. Sur le site du dispositif itinérant, des centaines d’agriculteurs par jour font le déplacement pour acquérir les conseils et la formation dispensés par les experts agronomes. Dans le souci d’accroître la productivité et la qualité des productions, les ingénieurs Al Moutmir répondent à leurs interrogations et leur prodiguent les recommandations liées à la bonne conduite technique des cultures et la nutrition équilibrée des plantations.

Les échanges entre les agriculteurs et les ingénieurs agronomes OCP permettent aussi de renforcer les capacités et donner l’information adaptée aux différents groupes socio-économiques des régions ciblées et particulièrement les femmes rurales et les jeunes.

Support technique par l’innovation

OCP a lancé à la fin de l’année dernière l’application mobile @tmar, une nouvelle solution digitale qui apporte un soutien et un support technique aux agriculteurs afin de leur permettre de prendre la bonne décision au bon moment. Elle compte 6 services opérationnels (Suivre ma parcelle, Mon NPK, Simulateur de rentabilité, Météo, Infos marché et Docteur des plantes). L’application est disponible gratuitement sur Google Play Store et App Store.

Un travail collectif basé sur le partenariat

Le programme «Al Moutmir» s’inscrit dans le cadre d’une démarche partenariale avec les différents acteurs de la filière agricole, notamment le ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, le consortium scientifique national, les acteurs locaux ainsi que les partenaires fabricants-distributeurs et revendeurs d’engrais.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles