Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Attijariwafa bank termine l’année 2019 sous le signe de la performance

29.02.2020 - 16:43

Transformation, nouvelle organisation et cap sur l’avenir

Attijariwafa bank annonce des résultats en forte croissance pour 2019 et dévoile sa nouvelle macro-organisation accompagnant sa transformation. Au 31 décembre 2019, la banque affiche un produit net bancaire atteignant 23,5 milliards de dirhams, en accroissement de 4,9%, bénéficiant de la progression de la marge d’intérêt (+6,7%) et de la marge sur commissions (+2,3%). Quant au produit net bancaire consolidé, il s’établit à 5,9 milliards de dirhams, enregistrant une augmentation de 4,7% comparé à la même période de l’année dernière. Cette dynamique se poursuit également au niveau du résultat d’exploitation qui s’accroît de 7,3% atteignant 10,7 milliards de dirhams. Concernant le résultat net part du groupe, il atteint 5,8 milliards de dirhams, en croissance de 1,9%. Hors éléments exceptionnels, le résultat net part du groupe progresse de 8,7%. Selon la banque, la rentabilité financière se maintient aux meilleures normes et les fonds propres consolidés se renforcent de 6,8%, à 53,9 milliards de dirhams.

Performance : Les différents pôles du Groupe y contribuent

Attijariwafa bank finit l’année 2019 avec une croissance portée par l’ensemble des pôles du groupe. En effet, ces derniers enregistrent des progressions soutenues de leurs contributions au résultat net part du groupe. Dans le détail, la banque au Maroc, en Europe et Tanger offshore (BMET) enregistre +1,2% (+10,3% hors éléments exceptionnels) grâce à une hausse des encours moyens de crédits et une bonne maîtrise du coût du risque.  Du côté de la Banque de détail à l’international (BDI), celle-ci affiche une augmentation de +1,5% (+3,8% hors éléments exceptionnels) et ce malgré les difficultés macroéconomiques rencontrées dans certains pays de présence. Pour ce qui est des Sociétés de financement spécialisées (SFS), Attijariwafa bank enregistre une hausse de + 6,8% (+13,4% hors éléments exceptionnels). Sur le volet assurance, il ressort une progression de +4,0% (+11,2% hors éléments exceptionnels) en lien avec une normalisation progressive de la sinistralité automobile.

Transformation et développement : Le Groupe se réorganise

En interne, le Groupe a renforcé ses équipes et a connu une croissance soutenue entre 2005 et 2018. En termes de chiffres, les progressions annuelles moyennes sur cette période affichent une nette progression (+10,5% sur le total bilan, +11,7% sur les capitaux propres, +11,2% sur le PNB, +9,7% sur le RNPG). Parallèlement, le nombre des collaborateurs s’est multiplié par 4,4, le  nombre de sociétés consolidées est passé de 23 à 46, les lignes métiers se sont diversifiées avec le lancement de plusieurs services (comme la banque transactionnelle, la banque participative, le low income banking, la banque mobile, le mobile money). Sans parler du développement à l’international. En effet, le nombre de pays de présence est passé de 8 à 25. Dans cette perspective, le conseil d’administration, qui s’est tenu le lundi 24 février 2020, a pris la décision de refondre la macro-organisation de la banque. L’objectif étant de consolider ses fondamentaux organisationnels à travers l’évolution de ses gouvernances corporate et opérationnelle et la réussite d’une triple transformation internationale, RH et digitale, s’inscrivant dans le cadre du plan stratégique «Energies 2020».

Dans ce sens, la  nouvelle macro-organisation se base sur trois pôles métiers, un pôle Gestion globale des risques Groupe et un pôle Fonctions supports. Ainsi, les fonctions Finances Groupe et Stratégie et développement sont désormais rattachées au président-directeur général.

Du côté des comités de gouvernance corporate et opérationnelle, ils ont été ajustés au regard des dispositions réglementaires et à la croissance du Groupe.

Notons par ailleurs que le conseil d’administration du Groupe a également annoncé avoir pris acte de la décision de Boubker Jai, directeur général délégué, de faire valoir ses droits à la retraite et a salué son engagement tout au long de sa carrière.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles