Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

La caravane Al Ibdaâ à la rencontre des porteurs de projets

10.03.2020 - 12:59

Elle vise 11 villes et communes rurales des cinq périmètres sucriers

En partenariat avec la Fondation de recherche, de développement et d’innovation en sciences et ingénierie (FRDISI), Cosumar lance du 19 février au 19 mars la caravane Al Ibdaâ, une opération citoyenne à travers laquelle ce groupe réaffirme son engagement auprès de ses partenaires et de l’ensemble des Marocains.

Cette initiative vise à aller à la rencontre des citoyens porteurs de projets d’auto-entrepreneuriat et d’innovation dans le monde rural et en quête d’accompagnement. La caravane sillonne 11 villes et communes rurales des cinq périmètres sucriers, ainsi que la région de Meknès, et ce à la recherche d’idées entrepreneuriales innovantes à forte valeur ajoutée pour les communautés rurales.

Les meilleures initiatives seront sélectionnées, évaluées et récompensées. Elles seront ensuite accompagnées pour être concrétisées sous forme d’un projet d’auto-entrepreneuriat.

Une large campagne de communication accompagne la caravane pour promouvoir ses différentes étapes. Elle se déploie sous forme de spots radios, affichage urbain, contenu digital et présence sur les réseaux sociaux, accompagnement RP et média, voyage de presse. A cet effet, un numéro vert a été mis en place pour informer et orienter le grand public ainsi qu’une plateforme d’inscription en ligne via le site web du Groupe Cosumar.

La caravane est déployée sous forme d’un «village itinérant» qui constitue la vitrine porteuse des valeurs de Cosumar et de sa riche histoire, mais aussi de son engagement pour partager et progresser ensemble. Le village est installé dans des places publiques et constitue le lieu de rencontre par excellence entre Cosumar, ses partenaires et son large public. Toutes les informations relatives à la caravane Al Ibdaâ y seront fournies sur place, ainsi que les dossiers de candidatures.

Selon un communiqué des initiateurs  de ce programme, «à travers la caravane Al Ibdaâ, Cosumar renforce son ancrage agricole en allant à la rencontre des citoyens porteurs de projets d’auto-entrepreneuriat et d’innovation en quête d’accompagnement. Cette démarche de proximité s’inscrit dans la logique du renforcement de la capacité des populations à s’insérer dans le processus de création des richesses».

D’après Hassan Mounir, directeur général délégué en charge des sucreries du Groupe Cosumar, «le développement socio-économique s’inscrit dans la logique du renforcement de la capacité des populations locales à s’insérer dans le processus de création des richesses et à acquérir les aptitudes d’une autonomie durable et profitable pour le monde rural».

Pour rappel, à ce jour, Cosumar a initié la création de plus de 160 petites et moyennes entreprises dans le monde rural impliquées dans les activités agricoles de la filière sucrière. Le Groupe soutient aussi les corps de métiers qui gravitent autour de son activité agricole tels que les transporteurs.

En effet, ces derniers bénéficient, dans le cadre d’un programme d’auto-entrepreneuriat, d’un statut reconnu favorisant ainsi la structuration du métier.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles