Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

OCP : L’Afrique au cœur de la stratégie de développement

12.03.2020 - 13:52

Plusieurs projets ambitieux sont menés dans plusieurs pays africains

Leader incontesté à l’échelle mondiale, OCP (Office chérifien des phosphates) place le développement en Afrique au cœur de ses priorités. «Le continent africain recèle un grand potentiel de développement et si les défis sont nombreux, les opportunités le sont tout autant. Pour OCP, ces opportunités de mise en valeur du potentiel agricole africain sont vastes et apporteront des gains socioéconomiques considérables. Terres agricoles abondantes, eau, ressources diverses… autant de facteurs qui contribuent au développement d’une agriculture prospère.

Accompagner les fermiers, les former, accroître la productivité des terres, préserver les sols ou encore allier développement humain et agricole, le Groupe OCP y voit de nouvelles voies de croissance, d’innovation et de création de valeur», explique-t-on au Groupe. Concrètement, la vision d’OCP à l’échelle continentale s’est traduite par la création d’OCP Africa, fondée depuis 2016. «La filiale dédiée au continent œuvre activement en vue de sécuriser la production d’engrais compétitifs près des grands bassins agricoles, de renforcer les capacités logistiques existantes et de contribuer au développement de nouveaux réseaux de distribution de proximité, au service de l’ensemble de la filière agricole. Outre l’énorme potentiel de croissance que représente le continent, l’Afrique est au cœur de la stratégie marocaine de coopération Sud-Sud. Cette approche partenariale ouvre la voie à de multiples synergies dans le domaine agricole.

OCP y contribue fortement, œuvrant pour le développement d’un écosystème agricole moderne et résilient. Pour remplir cette mission, OCP Africa a d’ores et déjà créé plus d’une dizaine de filiales sur le continent», précise la même source. De l’Agribooster aux School Labs, OCP Africa développe des programmes finement étudiés pour être encore plus proches des fermiers. Comprendre les besoins des agriculteurs pour mieux y répondre et être au cœur d’une synergie alliant conseil, accompagnement et «best practices» agricoles, c’est le fondement de la démarche de cette nouvelle entité du Groupe. Plus concrètement encore, la démarche OCP Africa repose sur quatre piliers. Il y a tout d’abord l’agronomie et la R&D qui visent à accompagner le développement d’une agriculture durable grâce à des produits adaptés aux sols et aux cultures.

Le deuxième pilier repose sur la production avec l’objectif affiché d’investir dans des capacités de production d’engrais et des installations de «blending» (unités de mélange) d’engrais proches des zones de consommation afin d’assurer la disponibilité des produits adaptés. La démarche OCP repose aussi sur la logistique afin de garantir à l’agriculteur la disponibilité des bons produits, au bon moment, en quantité suffisante, et au juste prix. Enfin, le dernier pilier concerne les ventes et le marketing afin de mettre tout en œuvre pour offrir aux acteurs des différentes filières agricoles les produits mais aussi les réseaux, et les services adaptés à leurs besoins. Plusieurs grandes initiatives sont prises pour renforcer la coopération à l’échelle du continent. Le Groupe avait ainsi, créé sa filiale OCP Ethiopia Fertilizers Manufacturing PLC. Cette entreprise, détenue à 50% par l’Ethiopian Chemical Industry Corporation, a pour vocation «d’élaborer des solutions durables et innovantes adaptées aux sols et cultures des différentes régions éthiopiennes».

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles