Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Assurances : 7,6 milliards de dirhams de primes au mois de janvier

17.03.2020 - 00:55

Elles ont évolué de 17,4 %

Un premier bilan de l’activité «assurance» au titre de l’année 2020. Les primes émises à fin janvier s’inscrivent en nette amélioration par rapport à la même période de l’année précédente. Une croissance à deux chiffres a été observée dans ce sens. C’est ce que l’on peut tirer des dernières statistiques formulées par l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) au premier mois de l’année. Ainsi, les primes émises du secteur se sont chiffrées à 7,62 milliards de dirhams contre 6,49 milliards de dirhams à la même période de l’année passée. Cette évolution est estimée à 17,4% en glissement annuel.

Cette ventilation positive résulte, selon l’ACAPS, de la bonne dynamique des assurances vie et capitalisation et dans une moindre mesure de celle des assurances non-vie. A fin janvier, l’activité vie et capitalisation a vu ses primes se consolider de 54,1% par rapport à l’année passée. En détenant une part de 32,7% de la structure globale des primes émises, les émissions des assurances vie et capitalisation ont frôlé au premier janvier les 2,5 milliards de dirhams, dont 2,17 milliards de dirhams d’épargne. Les primes décès ont atteint au premier mois de l’année les 252,4 millions de dirhams, en amélioration de 7,8% par rapport au niveau atteint une année auparavant, au moment où les contrats à capital variable ont reculé de 8,9% basculant ainsi de 72,5 à 66,1 millions de dirhams. S’agissant des assurances non-vie, elles continuent de détenir une bonne part des primes émises. Elles couvrent ainsi 67,3% de la structure globale. Les émissions non-vie ont porté à fin janvier 2020 sur un total de 5,13 milliards de dirhams, en hausse de 5,2%. L’assurance automobile arrive en tête avec des émissions de l’ordre de 2,13 milliards de dirhams, en amélioration de 4,4% comparé à la même période de l’année passée. L’ACAPS note, dans ce sens, une stagnation des émissions «Responsabilité civile automobile». Elles se sont stabilisées à 1,68 milliard de dirhams, soit au même niveau enregistré une année plus tôt.

Les émissions «accidents corporels» ont atteint sur la même période un total de 476,9 millions de dirhams, en amélioration de 6,4%. Celles relatives à l’assurance «incendie» se sont situées à 459,3 millions de dirhams, en progression de 1,5%. S’agissant des placements affectés, ils se sont redressés de 5,7% au premier mois de l’année. Leur encours s’est élevé à 165,03 milliards de dirhams contre 156,11 milliards de dirhams auparavant.

Les placements immobiliers se sont rétractés de 7,6% revenant ainsi à 6,02 milliards de dirhams contre 6,52 milliards DH à fin janvier 2019. En revanche, les encours des actifs de taux ont marqué sur ladite période une hausse de 3% atteignant ainsi les 75,3 milliards de dirhams à fin janvier 2020.

L’encours des actifs des actions s’est  également inscrit en amélioration. Il a grimpé de 8,6% pour atteindre 80,49 milliards de dirhams contre 74,13 milliards de dirhams à la même période de l’année passée.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles