Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Souk At-tanmia : Une 1ère session de sensibilisation et de présélection des entrepreneurs à Tanger

20.03.2020 - 11:32

Cette initiative est destinée à appuyer des jeunes dont 30% de femmes

La Banque africaine de développement (BAD) en partenariat avec le ministère de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration, a procédé, jeudi 12 mars, au lancement de l’initiative Souk At-tanmia. «C’est un financement pré-création d’entreprise avec un accompagnement à la formation des entrepreneurs qui ont un potentiel», a indiqué Leila Jaafor Kilani, spécialiste en développement social à la BAD et cheffe du programme Souk At-Tanmia au Maroc.

Cette initiative consiste ensuite à assurer, selon l’intervenante, un accompagnement au moment de la création du projet avec un apport de fonds sous forme de dons qui correspond à 30% du montant de l’investissement, puis un accompagnement post-création avec un coaching particulier aux entrepreneurs. Ce qui leur permet «d’avoir un feed-back et d’être accompagnés dans leur déploiement sur le marché», a souligné Jaafor Kilani.

Par ailleurs, la première session de sensibilisation et de présélection de Souk At-tanmia 2020 s’est déroulée avec le soutien des partenaires institutionnels, des représentants du secteur privé ainsi que les organisations de la société civile. Dans le cadre d’une approche participative, «la plateforme de coordination de coordination du programme Souk At-tanmia réunit les partenaires impliqués dans cette thématique au Maroc», a affirmé Aziza El Aouad, coordinatrice de cette initiative.
Parmi ces partenaires, figurent les institutions de développement et bailleurs de fonds. Ceux-ci sont engagés à apporter «leur expertises sectorielles dans les différents domaines d’intervention liés au développement, leurs capacités de mobilisation des fonds ainsi que celle d’accompagnement et de soutien», a fait savoir Mme El Aouad, tout en soulignant l’importance du rôle joué par les entreprises à travers les programmes de responsabilité sociale, de parrainage et de partage de leur expertise et celui de la société civile pour «son rôle de catalyseur, de diffusion de l’information et de générateurs d’idées et de projets et d’acteurs actifs de soutien à la création d’entreprise».

Financée par le programme de partenariat dano-arabe, Souk At-tanmia mettra le cap, après la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, sur Guelmim-Oued Noun et Drâa-Tafilalet. Cette initiative est destinée à appuyer des jeunes dont 30% de femmes. «Souk At-tanmia contribuera au financement de près de 250 entrepreneurs», selon les initiateurs de ce projet.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles