Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

«Al Jayl Al Akhdar 2020-2030» présentée aux agriculteurs de Dakhla

20.03.2020 - 13:08

Bilan du PMV et campagne agricole étaient également au menu

Cette classe moyenne et ces jeunes agriculteurs pourront également recourir à une nouvelle génération d’organisations agricoles plus innovantes et bénéficier de nouvelles mesures d’accompagnement leur permettant de renforcer leurs compétences.

Les nouvelles ambitions portées par la vision «Al Jayl Al Akhdar 2020-2030» ont été au centre de la session ordinaire de la Chambre a agricole de Dakhla-Oued Eddahab tenue vendredi dernier.
Les travaux de cette session, qui s’est déroulée en présence de Jaouad Bahaji, directeur général de l’Office national du conseil agricole (ONCA), ont été marqués par la présentation de la nouvelle stratégie du secteur agricole «Al Jayl Al Akhdar 2020-2030» et les éléments de sa mise en œuvre au niveau régional, ainsi que le programme du Groupe Crédit Agricole du Maroc pour l’accompagnement de cette nouvelle stratégie agricole.

Cette session a également fait le point sur le bilan du Plan Maroc Vert au niveau de la région de Dakhla-Oued Eddahab ainsi que l’état d’avancement de l’actuelle campagne agricole et l’opération de distribution de l’orge subventionnée au niveau de la région.
Cette nouvelle vision stratégique du secteur agricole a été élaborée conformément aux Hautes orientations royales se basant sur une capitalisation des acquis réalisés par le Plan Maroc Vert, à travers l’adoption d’une vision nouvelle du secteur agricole, la consécration d’une nouvelle gouvernance et la mise à disposition du secteur de moyens modernes.
La nouvelle stratégie agricole s’appuie sur deux principaux axes: premièrement la valorisation de l’élément humain, et cela à travers l’émergence d’une nouvelle génération de classe moyenne agricole (350.000 à 400.000 ménages), et la naissance d’une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs, via la mobilisation et la valorisation d’un million d’hectares de terres collectives et la création de 350.000 postes d’emploi au profit des jeunes.

Cette classe moyenne et ces jeunes agriculteurs pourront également recourir à une nouvelle génération d’organisations agricoles plus innovantes et bénéficier de nouvelles mesures d’accompagnement leur permettant de renforcer leurs compétences, a assuré le responsable.
Le second fondement de cette nouvelle stratégie porte sur la poursuite de la dynamique de développement du secteur, en favorisant le développement humain et social. Pour cela, la nouvelle vision prévoit la consolidation des filières agricoles, en vue du doublement des exportations (50 à 60 milliards DH) et du PIB agricole (200 à 250 milliards DH) à l’horizon 2030, l’amélioration des processus de distribution des produits à travers la modernisation de 12 marchés de gros et des marchés traditionnels.
Il s’agit également du renforcement de la résilience et la durabilité du développement agricole, ainsi que l’amélioration de la qualité et de la capacité d’innovation. Il est prévu dans ce cadre l’octroi d’agréments à 120 abattoirs modernes et le renforcement du contrôle sanitaire.
La réalisation de cette stratégie nécessitera une augmentation annuelle du budget du secteur de près de 2,5% et ce à partir de l’année 2020.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles