Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Programme «1000 Fikra» d’Afriquia : Plus de 1.100 dossiers présentés par les jeunes de Laâyoune-Sakia El Hamra et Beni Mellal-Khénifra

20.03.2020 - 23:32

Les jeunes entrepreneurs retenus bénéficieront, au terme de leur incubation, d’un financement sous forme de subventions et de prêts d’honneur à hauteur de 200.000 DH.

L’ambitieux programme d’Afriquia «1000 Fikra» se déploie et se généralise dans les quatre coins du Royaume. Cette fois c’était aux jeunes des régions de Laâyoune-Sakia El Hamara et Beni Mellal-Khénifra de bénéficier de cette initiative pionnière. Ce programme a fait escale récemment dans la ville de Laâyoune, chef-lieu des provinces du Sud, ainsi que la ville de Beni Mellal. Plus de 1.100 dossiers ont été déposés par les porteurs de projets issus de ces deux régions. Pour les détails, les jeunes futurs entrepreneurs de Laâyoune ont présenté plus de 430 idées de projets et qui ont donné au total 24 heures d’entretien.

Les hommes arrivent à la tête des postulants pour 56% contre 44% pour les femmes et qui sont intéressés par trois principaux secteurs d’activités, en l’occurrence le commerce, la négoce et la distribution, l’informatique et les télécoms, ainsi que l’édition et la communication. Tandis que 670 jeunes entrepreneurs ont défendu leurs candidatures au niveau de la région Beni Mellal-Khénifra devant le jury d’experts durant 20 heures d’entretien.  La répartition par sexe montre la domination des dossiers présentés par les hommes avec un taux de 81% contre 19% pour les femmes. Ces derniers sont attirés par les secteurs de l’éducation, l’agriculture, la pêche, et les services. Les jeunes entrepreneurs retenus bénéficieront, au terme de leur incubation, d’un financement sous forme de subventions et de prêts d’honneur à hauteur de 200.000 DH. Pour rappel, Afriquia a également créé une fondation portant le nom de «Maak» qui assurera le pilotage et le suivi du programme «1000 Fikra».

En outre, Afriquia et «Maak» se sont associées à trois partenaires spécialisés dans le domaine de l’entrepreneuriat et de l’incubation : PopUp Business School, une institution anglaise nouvelle génération, réputée internationalement pour sa méthode innovante et performante d’encouragement à la création d’entreprise ; et deux incubateurs marocains parmi les plus réputés dans le pays, Bidaya et MCISE. Concrètement, «1000 Fikra» donne accès à un boot camp de près de deux semaines. Durant près de 2 semaines, «1000 Fikra» formera les porteurs d’idées aux fondamentaux de l’entrepreneuriat au travers d’une méthode originale inspirée de la méthode PopUp Business School qui a fait ses preuves à l’international et qui a été adaptée au contexte marocain.

Grâce aux différents ateliers, les porteurs d’idées apprendront à prendre confiance en eux, acquérir l’état d’esprit d’un entrepreneur et lancer leur activité rapidement et transformer leurs idées en activités génératrices de chiffre d’affaires. Après le boot camp, les jeunes entrepreneurs sont encadrés par Bidaya ou MCISE dépendamment de leur région d’implantation et ce, pendant quatre mois. Ils bénéficieront ainsi d’un suivi individualisé, de workshops ciblés collectifs et individuels et de séances de mentorat. Ils auront également accès à un network d’experts et à une communauté d’entrepreneurs. Tout au long de leurs quatre mois d’incubation, les Oasis Cafés des stations-service Afriquia seront à la disposition des porteurs de projets.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles