Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Ministère de l’agriculture : Le ravitaillement sera assuré de manière régulière

21.03.2020 - 12:28

Le marché marocain ne souffrira d’aucune discontinuité dans son approvisionnement en produits agricoles et de la pêche.

C’est ce qu’a annoncé le ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts dans un communiqué assurant que malgré la grande demande ayant conduit à un écoulement rapide de certaines denrées alimentaires agricoles et de la pêche au niveau de quelques marchés et points de vente, le ravitaillement des marchés sera assuré de manière régulière.

«Le réapprovisionnement sera garanti grâce aux disponibilités suffisantes dont bénéficie le Maroc ainsi qu’à la continuité de la production agricole et de la pêche qui ne subira aucune rupture», indique la même source précisant que le marché sera continuellement approvisionné en produits maraîchers tout au long de l’année. Ainsi pour ce qui est de la tomate, les pommes de terre et l’oignon, en particulier, les besoins du pays sont largement satisfaits par la production en cours et les quantités disponibles en stock (oignon et pomme de terre).

Dans le détail, pendant la période allant du 16 mars à juin, l’approvisionnement sera assuré par les stocks actuels et par la production des cultures en place dans plusieurs périmètres. «Les volumes des productions prévisionnelles qui seront disponibles durant cette période s’élèvent à 352.000 t pour la tomate, 910.000 t pour la pomme de terre et 412.000 t pour l’oignon (principalement vert). Ces volumes disponibles sont largement suffisants pour subvenir aux besoins nationaux y compris pendant le mois de Ramadan», souligne le ministère. Pour ce qui est de la période de juillet-décembre, les besoins seront couverts par la production des cultures installées au printemps et en été dans les périmètres irrigués.

«Les volumes des productions prévisionnelles qui seront disponibles durant cette période s’élèvent à 540.000 t pour la tomate, 1 million de tonnes pour la pomme de terre et 520.000 t pour l’oignon», indique la tutelle. Dans le même sens, pour ces produits fortement demandés, des dispositions sont prises pour renforcer les plans d’assolement dans les périmètres irrigués où les ressources en eaux ne sont pas limitantes, permettant ainsi l’extension des superficies des légumes et cultures de printemps et d’été et ainsi un renforcement de la production.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles