Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Série de mesures pour soutenir le secteur touristique

21.03.2020 - 18:13
Le Comité de veille économique (CVE) a mis en place une série de mesures pour la préservation d’un maximum d’emplois touristiques et l’assistance aux entreprises opérant dans le secteur, a affirmé lundi la ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Economie sociale, Nadia Fettah Alaoui.
«Le tourisme est l’un des secteurs économiques durement affectés par la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus, qui frappe le monde entier, notamment eu égard à la suppression des vols internationaux», a déclaré la ministre à la presse au terme d’une réunion du CVE à Rabat.
Le comité, a-t-elle dit, a tenu sa première réunion pour discuter des mesures à prendre afin de soutenir l’économie face aux répercussions néfastes de la crise sanitaire et de mettre en œuvre les Hautes directives de S.M le Roi Mohammed VI.
Elle a expliqué à cet égard que le compte d’affectation spéciale intitulé «Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus Covid-19 » doté d’une enveloppe de 10 milliards de DH, sera consacré à la protection de la santé du citoyen d’une part et au soutien de l’économie nationale.
Dans une déclaration plus tôt dans la journée, elle a indiqué que le Maroc s’est mobilisé pour faciliter le retour des touristes étrangers se trouvant au Royaume vers leurs pays.
Le CVE est composé de huit membres du gouvernement, de Bank Al-Maghrib, du GPBM, de la CGEM et de la Fédération des chambres de commerce, d’industrie et des services et celle des chambres d’artisanat. Il tiendra sa seconde réunion lundi prochain.
A l’issue de la première réunion du Comité de veille économique (CVE), le président de la CNT, Abdellatif Kabbaj a relevé dans une déclaration à la MAP, que parmi les mesures proposées au CVE pour soutenir le secteur face aux conséquences de la crise du coronavirus figurent le report/suppression des charges sociales (CNSS/CIMR..) et les dégrèvements d’impôt (IR, IS, TVA..) pour toute la période de crise.
Il s’agit également du report des échéances bancaires de 12 mois, le maintien des lignes de crédit et l’ouverture de lignes d’emprunts sur 12 mois avec réduction du taux d’intérêt à 2% sur cette période.
Parmi les mesures proposées également, pour accompagner le secteur dans la gestion de cette mauvaise passe, Abdellatif Kabbaj cite le renforcement des garanties de crédit, la mise en place d’un Fonds de soutien en faveur des entreprises touristiques pour faire face aux conséquences des crises et la mise en place d’un dispositif de chômage partiel.
La CNT a suggéré aussi au CVE l’engagement de l’Etat (administration, établissements publics..) pour le paiement des dettes vis-à-vis des opérateurs et pour accélérer le remboursement de la TVA.
S’agissant de l’impact de la crise, le président de la CNT a indiqué que, si les choses vont mal, le secteur du tourisme va perdre 34 milliards de dirhams en termes de chiffre d’affaires d’ici la fin de l’année. «Si le tourisme entier perd 34 milliards, le secteur de l’hôtellerie va perdre 15 milliards», a-t-il estimé.
» Source de l'article: liberation

Autres articles