Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Services marchands non financiers et commerce de gros : Les chefs d’entreprises moins confiants

01.04.2020 - 11:17

Le Haut-commissariat au Plan vient de publier une note relatant les principales appréciations des chefs d’entreprises opérant dans les secteurs des services marchands non financiers et du commerce de gros.

Ces appréciations portent sur l’évolution de l’activité au cours du 4ème trimestre 2019 et les anticipations pour le 1er trimestre 2020. Selon cette note, plusieurs patrons sondés sont moins confiants par rapport à l’évolution de leurs activités durant le 1er trimestre 2020. Les détails !
Selon la note, les anticipations des chefs d’entreprises du secteur des services marchands non financiers, pour le 1er trimestre 2020, révèlent une stabilité de l’activité globale, selon 58% d’entre eux, et une hausse selon 22%. Le HCP attribue cette stabilité, d’une part, à l’amélioration prévue dans les activités de l’«Entreposage et services auxiliaires des transports» et, d’autre part, à la baisse prévue dans les branches des Transports aériens», «Transports par eau» et de l’«Hébergement»». Ainsi 62% des chefs d’entreprises anticipent une stabilité de la demande et 70% une stagnation des effectifs employés.

Les grossistes se montrent également moins confiants. Les anticipations de 72% des grossistes affichent une stabilité du volume global des ventes pour le premier trimestre de 2020 et une augmentation selon 17%. Cette évolution serait principalement attribuable, d’une part, à la stagnation des ventes dans les Autres commerces de gros spécialisés» et le «Commerce de gros de produits alimentaires, de boissons» et, d’autre part, à la hausse des ventes dans le «Commerce de gros de biens domestiques» et le «Commerce de gros d’équipements de l’information et de la communication». S’agissant de l’emploi, 74% escomptent une stabilité des effectifs. En ce qui concerne les commandes prévues pour le premier trimestre 2020, elles seraient d’un niveau normal selon 70% des chefs d’entreprises et inférieur à la normale selon 26%.

Quant aux appréciations des chefs d’entreprises pour le 4ème trimestre 2019, la note indique que le taux d’utilisation des capacités de prestation des services marchands non financiers (TUC) se serait établi à 78%. L’activité du secteur aurait connu une baisse selon 39% des patrons et une hausse selon 38%. Ces anticipations sont attribuables, d’une part, à la baisse d’activité enregistrée au niveau des branches des «Télécommunications» et des «Activités de poste et de courrier» et, d’autre part, à la hausse d’activité enregistrée au niveau des branches des «Transports aériens» et de l’«Entreposage et services auxiliaires des transports».

L’évolution de l’activité globale des services marchands non financiers aurait été accompagnée d’une hausse des prestations à l’étranger. En ce qui concerne les carnets de commandes du secteur, elles sont jugées d’un niveau normal par 89% des patrons et supérieur à la normale par 5%. L’emploi aurait connu une stagnation selon 63% des chefs d’entreprises. Notons que 86% des entreprises auraient réalisé des dépenses d’investissement en 2019 destinées, principalement, au remplacement d’une partie du matériel et à l’extension de l’activité.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles