Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

L’ensemble des indicateurs au vert à fin 2019 : Cosumar en bonne santé financière

04.04.2020 - 23:36

Un bilan positif de l’activité Cosumar au titre de l’exercice 2019. L’opérateur sucrier a atteint une performance financière marquée par une hausse de 7,1% de son chiffre d’affaires.

Il est passé, en une année, de 7,66 milliards de dirhams à 8,21 milliards de dirhams à fin 2019. Cette progression tient compte de la croissance des ventes à l’export ayant atteint au titre dudit exercice les 518.000 tonnes contre 376.000 tonnes une année auparavant, et ce en dépit de la difficulté du contexte international. C’est ce que confirme le Groupe dans sa dernière communication financière. A cet effet, l’excédent brut d’exploitation consolidé s’est hissé à 1,84 milliard de dirhams, en amélioration de 1,4% en glissement annuel.

Commentant cette évolution, Cosumar indique qu’elle résulte «de l’augmentation des tonnages traités dans les sucreries de betterave et de l’amélioration de l’activité export du sucre blanc». Le résultat net part du groupe grimpe, pour sa part, à 924 millions de dirhams, en progression de 3,7% par rapport à l’exercice passé. Dans la continuité des efforts de diversification dans les marchés agroalimentaires marocains et régionaux, Cosumar trace des perspectives ambitieuses pour l’année 2020. «Les investissements réalisés en 2019, à savoir la nouvelle plate-forme logistique de Tanger et le nouveau silo de stockage de sucre blanc, renforcent la capacité d’approvisionnement du marché par le Groupe», relève-t-on de la communication de Cosumar.

Et d’ajouter que «l’excédent de production permettra au Groupe de continuer de capter les opportunités de marché du sucre blanc à l’international». Parmi les objectifs fixés pour ce cap, le Groupe donnera la priorité à l’extension de ses capacités de raffinage alimentant ainsi la zone Afrique et Moyen-Orient. «Durrah Sugar Refinery, la nouvelle raffinerie de sucre en Arabie Saoudite et dont Cosumar détient 43,27% des parts, a entamé comme prévu les tests de mise en exploitation en prévision de la mise en commercialisation du sucre les mois à venir», apprend-on du Groupe qui compte, par ailleurs, poursuivre ses efforts d’intégration verticale via le développement d’unités de conditionnement et de commercialisation. Le groupe fait également part du démarrage en janvier 2020 de sa filiale «Comaguis», spécialisée dans le conditionnement de sucre blanc en Guinée Conakry. A rappeler que le Groupe Cosumar, et sur proposition de son conseil d’administration, a décidé de participer à l’élan de solidarité nationale en accordant un don de 100 millions de dirhams au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Covid-19. Cet engagement citoyen se traduit également par la contribution à des opérations de distribution de paniers alimentaires. Le Groupe s’engage aussi à approvisionner régulièrement le marché national en sucre en assurant un déroulement normal de l’activité de la raffinerie de Casablanca et des campagnes sucrières. En parallèle, Cosumar réaffirme son accompagnement et son soutien au monde agricole sucrier en vue de limiter les effets de la sécheresse qui sévit actuellement.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles