Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Balance commerciale : Le déficit s’aggrave à 2%

06.04.2020 - 23:48

L’Office des changes dresse la situation au mois de février

Le rythme de progression des exportations marocaines ralentit. La valeur de la marchandise marocaine expédiée au marché étranger a marqué une timide progression au deuxième mois de l’année. Se référant aux indicateurs arrêtés par l’Office des changes à fin février, les ventes à l’export n’ont évolué que de 0,9% pour atteindre les 48,24 milliards de dirhams alors que les importations continuent de s’accroître évoluant sur la même période de 1,4%, soit un total de 79,26 milliards de dirhams.

Ces évolutions disparates n’ont fait qu’aggraver davantage le déficit commercial. Il s’est creusé de 2%, soit 611 millions de dirhams. Compte tenu de ces indicateurs, le taux de couverture s’établit, quant à lui, à 60,9%. Pour ce qui est de la balance des échanges de services, l’Office des changes fait ressortir un excédent en baisse de 1,8%, soit 234 millions de dirhams de perdus par rapport au surplus généré à la même période de l’année précédente.

L’Office des changes relève par ailleurs une amélioration de 10% de l’excédent de la balance voyages. S’agissant des envois de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger, ils ont enregistré une quasi-stabilité au deuxième mois de l’année. Ils se sont situés autour de 9,96 milliards de dirhams à fin février 2020 contre 9,95 milliards de dirhams une année auparavant. Le mois de février a également été marqué par une baisse des flux nets des investissements directs étrangers.

Ils se sont repliés de 19,5% basculant en une année de 2,75 milliards de dirhams à 2,21 milliards de dirhams au deuxième mois de l’année. Un résultat qui s’explique par la baisse des recettes des investissements directs étrangers. Elles ont régressée de 35,1% perdant ainsi plus de 2 milliards de dirhams de leurs valeurs. Cette baisse a été atténuée par une baisse de 49,2% des dépenses. En parallèle, le flux net des investissements directs marocains à l’étranger a baissé de 1,6 milliard de dirhams passant de 2,31 milliards de dirhams à 692 millions de dirhams à fin février 2020. Ainsi, les investissements directs marocains à l’étranger atteignent 971 millions de dirhams à fin février 2020 contre 2,82 milliards de dirhams une année auparavant marquant ainsi un repli de 65,6%. Les cessions de ces investissements ont pour leur part reculé de 44,6%.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles