Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Souss-Massa : 100.000 quintaux d’orge subventionné pour les éleveurs

12.04.2020 - 20:17

Pour lutter contre les effets de la sécheresse

Les éleveurs de la région du Souss-Massa affectées par le déficit pluviométrique bénéficieront de plus de 100 mille quintaux d’orge subventionné. Cette opération s’étalera sur trois mois (avril-mai-juin).
Selon un communiqué de la Direction régionale de l’agriculture (DRA) du Souss-Massa, cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme spécifique d’appui à l’alimentation du cheptel, lancé par le ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.

Il s’agit de fournir de l’orge aux éleveurs à un prix fixe de 200 dirhams par quintal (2 dirhams le kilogramme), pour sauver le bétail et réduire les répercussions négatives liées à la détérioration des pâturages en raison de la sécheresse. Le ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts avait annoncé la mise en place d’un programme de sauvegarde ciblé, qui consiste en la distribution de 2,5 millions de quintaux d’orge subventionné pour le prochain trimestre au profit des éleveurs des zones affectées par le déficit des pluies, et ce depuis le 27 mars dernier.
L’orge sera mis à la disposition des éleveurs pour un prix fixe de deux dirhams le kilogramme, tandis que l’Etat prend en charge la différence avec le prix du marché. Le programme comprend également la prise en charge du transport depuis les centres de vente de l’orge aux chefs-lieux des communes enclavées et d’accès difficile dans les provinces concernées.

Ainsi, en application de la circulaire conjointe du ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts ainsi que du ministère de l’intérieur, des comités régionaux et locaux, composés des autorités et des représentants des services décentralisés du département de l’agriculture et de la Chambre régionale d’agriculture, ont été mis sur pied pour garantir la mise en œuvre et le suivi de l’exécution de cette opération. Ces comités ont également veillé à l’élaboration des listes des bénéficiaires et à la fixation des quantités d’orge attribuées à chaque éleveur selon des critères préétablis en se basant sur l’effectif du cheptel de chaque agriculteur.

Pour rappel, la campagne agricole actuelle a été caractérisée par un déficit pluviométrique dans plusieurs régions du Royaume. Ce manque de pluie a impacté notamment les parcours de jachère et les cultures fourragères nécessaires à la couverture des besoins alimentaires du cheptel national.

Selon le ministère de l’agriculture, «hormis les zones pluviales défavorables, les autres cultures dans les zones favorables, bien qu’affectées selon les régions et par endroit, ne présentent pas de situation inquiétante, surtout avec les dernières pluies qui continuent et qui auront un impact très positif. Par ailleurs, la production en légumes et fruits se déroule normalement dans les zones irriguées et l’approvisionnement du marché se déroule à un rythme dépassant largement la demande. La mise en œuvre des programmes d’assolement de printemps est en progrès dans les zones irriguées».

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles