Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Bâtiment : Les professionnels appelés à respecter les consignes

14.04.2020 - 12:41

Santé des travailleurs sur les chantiers

Le ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville rappelle aux professionnels du secteur les mesures préventives et consignes sanitaires à respecter dans les lieux de travail et chantiers de construction. En effet, dans une note adressée récemment au président du Conseil national de l’ordre des architectes (CNOA), au président de l’Ordre national des ingénieurs géomètres-topographes (ONIGT), au président de la Fédération nationale du bâtiment et travaux publics (FNBTP), au président de la Fédération des matériaux de construction (FMC), au président de la Fédération nationale de promoteurs immobiliers (FNPI), au président de la Fédération marocaine du conseil et de l’ingénierie (FMCI), au président de la Fédération marocaine d’essai et de contrôle (FEDEC), au président de l’Association professionnelle des cimentiers (APC) et au président de l’Union nationale des petits promoteurs immobiliers (UNPPI), Nouzha Bouchareb a fait état des actions préventives de la crise sanitaire dans le secteur du bâtiment et de l’immobilier. Elle a également dévoilé les mesures spécifiques au secteur.

Atténuer les risques dans les lieux de travail

Dans sa note, la ministre a mis l’accent sur l’engagement collectif du secteur du bâtiment qui se traduit par la déclaration nationale du secteur du bâtiment et de l’immobilier face à la pandémie Covid-19 et la mise en œuvre des engagements pris dans cette déclaration relative au renforcement de la sécurité sanitaire et l’hygiène dans les espaces de travail. Elle a demandé aux concernés de veiller sur l’application des mesures de prévention instaurées qui permettent de préserver la santé des travailleurs du secteur de la construction et de l’immobilier et d’atténuer le risque de propagation de la pandémie dans les lieux de travail (bâtiments administratifs, usines et unités de production, chantiers de construction).

Propositions des actions préventives spécifiques au secteur

Accompagnant ladite note, une série de mesures préventives et des consignes sanitaires strictes est proposée par la tutelle. Concrètement, il s’agit de veiller au respect de l’application des gestes d’hygiène barrières comme prévoir plusieurs points d’eau et des produits désinfectants pour le lavage des mains le plus fréquemment possible, prévoir au niveau de l’entrée du lieu de travail un thermomètre avec un produit désinfectant pour le nettoyer afin de vérifier la température des personnes entrantes, veiller à ce que les procédures de congé maladie soient flexibles (accorder des autorisations spéciales pour les personnes vulnérables, personnes âgées, etc). Hormis les gestes barrières classiques et qui s’appliquent à tous les types de lieux de travail, le ministère propose aux professionnels de mettre en place des mesures particulièrement dans les chantiers de construction, les usines et les sites de production comme de repenser l’organisation des opérations avec des postes de travail qui garantissent un éloignement minimum de 1m entre les opérateurs, éviter au maximum la co-activité (ne pas réaliser simultanément les tâches dans un espace confiné), éviter le prêt de matériel et outillage entre les employés.

De même, en cas d’impossibilité, faire porter des gants ou prévoir la désinfection de l’outillage à chaque prêt entre employés. Le ministère appelle également à mettre en place des journées alternées ou des horaires de travail flexibles, ce qui permet de réduire le nombre total d’employés dans une installation à un moment donné ou encore imposer aux équipes une remontée d’information quotidienne des chantiers afin d’identifier et de traiter les situations à risque qui n’ont pas été anticipées.

Par ailleurs, la tutelle recommande aux concernés de s’assurer de l’évacuation des déchets potentiellement contaminés quotidiennement et envisager le report de certaines tâches quand les conditions de sécurité ne sont plus remplies (manque de personnes formées et habilitées, manque d’équipements de protection individuelle (EPI), absence de matériels et matériaux, etc). Du côté des mesures de contrôle d’accès appropriées, le ministère préconise d’introduire des heures de départ et d’arrivée échelonnées pour réduire les encombrements et les contacts à tout moment et contrôler les points d’accès au site pour permettre la distanciation sociale. Selon ces consignes, il faut exiger que tous les travailleurs se lavent ou se nettoient les mains avant d’entrer sur le site ou de le quitter. Pour les conducteurs, ils doivent rester dans leur véhicule si le chargement le permet et doivent se laver ou se nettoyer les mains avant le déchargement des marchandises et des matériaux.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles