Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Critiques adressées aux banques : Le GPBM sort de son silence

24.04.2020 - 10:16

Suite à certaines critiques formulées contre les banques, le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) réagit et se félicite du rendement du secteur et de ses salariés.

«A l’unanimité des membres du GPBM, le secteur bancaire exprime son indignation face aux critiques injustifiées d’une certaine minorité dont ses braves «soldats» font l’objet, risquant de porter préjudice à cette union et à cette solidarité nationales citées comme exemple dans le monde en matière de lutte contre les conséquences de la pandémie Covid-19», s’indigne le Groupement. Comme il le précise, les banques demeurent mobilisées et «ne céderont pas aux critiques» qui risquent de semer le doute dans la forte dynamique solidaire entre les différentes forces vives de notre pays dans sa lutte contre les conséquences de la pandémie Covid-19.

«Notre objectif ultime est que nous puissions ensemble préserver la résilience de l’économie marocaine et du secteur bancaire ainsi que du tissu économique pour pouvoir relancer après cette crise sanitaire le développement économique et social du Maroc», ajoute la même source. Par l’occasion, le GPBM ne manque pas également de préciser avoir harmonisé, avec Bank Al-Maghrib, certaines pratiques bancaires pour une même interprétation du dispositif mis en place. «Ainsi, en deux semaines, près de 400.000 demandes de report d’échéances de crédit ont été traitées et validées avec un taux de rejet ne dépassant guère 4%», détaille-t-il.

En outre, plusieurs demandes de lignes de crédit additionnelles de fonctionnement présentées aux banques ont, selon la même source, été satisfaites avec un taux de rejet également faible. «Cette cadence ne fait que se confirmer de jour en jour», enchaîne le Groupement. La même source s’exprime aussi sur la mobilisation des banques et leurs salariés au nombre de 60.000, pour le succès des opérations de distribution des aides directes exceptionnelles du Fonds de gestion de la pandémie du Covid-19 pour le secteur informel et aux salariés affiliés à la CNSS.

«Plus de 200.000 bénéficiaires par jour ont été servis et continueront à l’être conformément aux modalités et au calendrier fixés par les autorités compétentes», explicite le GPBM. Pour rappel, le Groupement avait pris, lors de cette période de crise sanitaire, des mesures importantes, notamment le report sur demande des échéances des crédits amortissables et de leasing pour les entreprises et les ménages ainsi que l’octroi sur demande de lignes de crédit additionnelles de fonctionnement pour les entreprises à un taux d’intérêt modéré pour leur permettre de faire face aux dépenses courantes comme le paiement des salaires et des fournisseurs.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles