Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Al Omrane affiche un résultat net consolidé quasi stable

26.04.2020 - 21:46
Le résultat net consolidé du groupe Al Omrane en 2019 s’est maintenu quasi stable par rapport à l’année précédente, s’établissant à 398 millions de dirhams (MDH). “Grâce à la couverture de l’ensemble des maturités en euro, le résultat net consolidé s’est maintenu quasi stable par rapport à 2018 et s’est établi à 398 MDH”, indique le groupe dans un communiqué sur ses résultats annuels 2019.
En effet, le groupe fait savoir qu’il oriente ses efforts et ses ressources vers ses missions de développement urbain à fort impact économique et social, notamment à travers le renforcement des livraisons d’unités de recasement et de relogement ainsi que des équipements publics, dont la marge est négative, rapporte la MAP. Et d’ajouter que ce changement de mix-produits au niveau des réalisations 2019 s’est reflété sur les performances opérationnelles du groupe, avec un résultat d’exploitation de 477 MDH en 2019 contre 727 MDH en 2018.
Par ailleurs, le chiffre d’affaires (CA) au titre de l’année 2019 a atteint 4,570 milliards de dirhams (MMDH) contre 5,021 MMDH, en retrait de 8,9%, relève la même source, expliquant cette situation par des retards liés aux procédures de réception des projets et d’obtention des permis d’habiter. Ceci s’est traduit par le report de l’éclatement des titres fonciers et la concrétisation du CA correspondant d’une année à l’autre, poursuit la même source.
En outre, le groupe Al Omrane souligne qu’il a fait preuve de résilience en achevant plus de 21.042 unités réparties sur 77 projets, contre 18.644 unités sur 75 projets en 2018, soit une hausse de 12,9% et ce en dépit d’une conjoncture difficile depuis plusieurs années.
Par ailleurs et afin de préserver ses fondamentaux et de cibler les projets à plus forte valeur ajoutée, le groupe a maîtrisé la cadence de ses mises en chantiers avec 19.234 unités de production nouvelle contre 22.283 en 2018. La dynamique d’investissement s’est poursuivie durant l’année 2019, notamment pour accompagner les attentes des partenaires publics en matière d’aménagement et d’équipement.
Afin de concrétiser ces projets, le groupe Al Omrane a réalisé un emprunt obligataire de 1 MMDH durant le dernier trimestre de l’année. Aussi, le groupe conserve une structure financière solide qui lui permet d’entrevoir sereinement son développement futur.
Compte tenu du contexte sanitaire lié à la pandémie du Covid 19, le groupe Al Omrane a indiqué avoir pris des mesures exceptionnelles afin de garantir la santé et la sécurité de ses collaborateurs, de ses clients, partenaires, prestataires et citoyens. Ainsi, tout en respectant les mesures sanitaires les plus strictes, l’ensemble des équipes du groupe Al Omrane se sont mobilisées afin de réduire l’impact de cette crise sur sa situation financière et ses activités, conclut le communiqué.

 

Hausse du flux transactionnel sur le marché
central de la BVC au premier trimestre

Le volume global des échanges sur le marché central de la Bourse de Casablanca a enregistré une forte hausse de 147,78% au premier trimestre 2020 pour atteindre près de 12,6 milliards de dirhams (MMDH), contre 5,07 MMDH au T1-2019, ressort-il du dernier rapport de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) sur le profil des investisseurs en Bourse.
Au niveau des opérations d’achats par type d’investisseurs, les Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) ont accaparé 47,9% du volume global, contre 34,8% au T1-2019, devançant les personnes morales marocaines (PMM) avec 33,8%.
Les personnes physiques marocaines (PPM) ont brassé 8,7% du volume global, tandis que les personnes morales étrangères (PME), les opérations via les réseaux bancaires (RES) et les personnes physiques étrangères (PPE) ont représenté respectivement 7,9%, 1,2% et 0,5%.
S’agissant des opérations de ventes, les OPCVM sont arrivés en pole position avec 41,1%, contre 49,2% au T1-2019, suivis par les PMM avec 36 % du total volume et les PME avec 9,9%. Le solde est partagé à hauteur de 9,6% par les PPM, de 2,9% par les réseaux bancaires et de 0,5% par les PPE.
Le Marché de blocs a affiché, quant à lui, un volume de 1,23 MMDH à fin mars 2020, contre 3,54 MMDH une année auparavant, soit une baisse de 65,07%, accaparé totalement par les PMM à l’achat et à la vente.
Notons que la Bourse de Casablanca a fortement chuté au cours des trois premiers mois de l’année, frappée de plein fouet par la crise sanitaire du Covid-19, à l’instar des marchés financiers internationaux. L’activité du mois de mars a fortement pesé sur les tendances enregistrées. Le Masi et le Madex se sont repliés à 9.704,85 et 7.876,80 points respectivement, enregistrant une baisse de 20,85% et 21,26% sur le seul mois de mars, ramenant ainsi leurs performances annuelles respectives à -20,27% et -20,59%.

CDG Prévoyance annonce le versement
anticipé des pensions à partir de ce mercredi

CDG Prévoyance a annoncé, lundi, à ses bénéficiaires que le paiement des pensions des régimes de retraites et des fonds de solidarité sera effectué à partir de ce mercredi.
“S’inscrivant dans le renforcement des valeurs de solidarité en cette période particulière, CDG Prévoyance en charge de la Caisse nationale de retraites et d’assurances (CNRA) et du Régime collectif d’allocation de retraite (RCAR), informe ses bénéficiaires que le paiement des pensions des régimes de retraites et des fonds de solidarité sera effectué à partir du 22 avril 2020”, indique un communiqué de CDG Prévoyance.
La Caisse de dépôt et de gestion assure, à travers CDG Prévoyance, la gestion administrative, technique et financière de la CNRA et du RCAR et par conséquent 140 milliards de dirhams (MMDH) de réserves correspondant à plus de 20 régimes de retraite et fonds de prévoyance, caractérisés par une grande diversité en termes de population et de nature des prestations. Afin de remplir cette mission, CDG Prévoyance s’appuie sur une plateforme organisationnelle moderne, d’un SI agile, de ressources humaines compétentes et de dispositifs de bonne gouvernance pour servir plus de 1 million de citoyens.

» Source de l'article: liberation

Autres articles