Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Centrale Danone lance Ana Jay : 73% parmi 500 interrogés veulent se faire livrer à domicile

29.04.2020 - 16:58

Ce sont 73%, parmi les 500 marocains interrogés dans une étude initiée par Centrale Danone, qui déclarent avoir l’intention d’utiliser «le service de livraison à domicile».

«Parmi eux, 72% déclarent que si ce service existait, ils remplaceraient totalement (47%) ou partiellement (25%) leur façon habituelle de s’approvisionner», précise l’entreprise agro-alimentaire. Il ressort également de cette étude que la fréquence d’achat auprès des épiceries a «baissé de moitié, très

probablement à cause de la crainte de la pandémie». C’est pourquoi la livraison à domicile s’impose comme le moyen le plus recommandé pour faire ses courses tout en restant chez soi dans le contexte du confinement actuel, qui coïncide cette année avec le Ramadan, mois de grande

consommation. Le service étant de plus en plus recherché par les consommateurs, en quête de solutions de livraison rapide et respectueuses des normes d’hygiène sanitaire. « Le confinement a fait chuter le trafic dans les épiceries, affectant leurs revenus, alors qu’elles sont en première ligne dans l’alimentation des Marocains en raison de leur capillarité historique dans le pays. La livraison à domicile est pour l’instant captée par les enseignes modernes de distribution à travers internet et les applications mobiles. Les épiceries ne bénéficient pas de cette nouvelle ouverture

du marché. Par ailleurs, beaucoup de Marocains n’ont pas toujours la possibilité d’utiliser ces nouveaux services existants de livraison à domicile, pour plusieurs raisons comme l’indisponibilité de la connexion internet ou la difficulté de les utiliser contrairement à l’épicier

du quartier que l’on peut solliciter sur un simple coup de fil», explique Centrale Danone. Pour répondre à cette double problématique qui touche à la fois l’épicier et le citoyen, Centrale Danone lance Ana Jay. Une solution qui permet à l’épicier de protéger son revenu et à la population de faire ses courses tout en restant en sécurité chez elle. « Avec Ana Jay, nous aidons les épiciers à développer une offre de livraison à domicile de proximité pour s’adapter au contexte de confinement de leur clientèle », ajoute l’entreprise. A cet effet, les épiciers auront droit, selon la même source, à un kit de protection remis à titre gracieux et un matériel de publicité. L’objectif étant d’aider l’épicier à démarrer le service de livraison

à domicile de manière structurée. Pour rappel, Ana Jay est appelé à être déployé au niveau de l’ensemble des épiceries desservies par l’entreprise.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles