Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Produits agricoles : La dynamique à l’export se poursuit

04.05.2020 - 14:11

L’ensemble des intervenants du secteur agricole œuvrent d’arrache-pied pour maintenir les équilibres à l’échelle de tous les maillons de la chaîne de valeur et ce depuis la production jusqu’à la mise sur les marchés.

Une mobilisation qui a permis, en ce contexte particulier, de maintenir une cadence régulière sur le marché de l’export. En effet, l’agriculture marocaine continue d’afficher une bonne performance à l’export. Les activités d’exportations agricoles s’inscrivent dans un trend haussier. Les expéditions des produits maraîchers ont atteint à la mi-avril un volume de l’ordre de 876.000 tonnes, en progression de 3%.

Les exportations des fruits rouges ont pour leur part affiché une croissance à deux chiffres. Ainsi 68.400 tonnes ont été écoulées à l’export s’appréciant ainsi de 27% comparé à la même période de l’année précédente. Les ventes de la pastèque ont affiché la même performance à l’export. Leurs exportations ont atteint les 11.900 tonnes.

Les expéditions du melon se sont accrues sur ladite période de 18%. En parallèle, les exportations des agrumes ont affiché un repli à l’export. Leur volume s’est rétracté de 30% comparé à mi-avril 2019. Cette baisse s’explique par le recul de la production au titre de l’actuelle campagne agricole. Malgré la baisse des volumes d’agrume, la valeur de ses exportations se maintient à un bon niveau. Une situation qui s’explique par la bonne tenue des prix sur les marchés internationaux.

Rappelons que dans ce contexte de crise sanitaire, les exportateurs des produits alimentaires agricoles et maritimes ont adopté au niveau de leurs unités des mesures strictes de sécurité et d’hygiène.

Ils ont ainsi procédé au renforcement du dispositif d’hygiène du personnel au sein des structures de conditionnement et de transformation, à la désinfection régulière des locaux et moyens de transport, au contrôle de la température des employés pour éviter l’accès aux personnes potentiellement atteintes de la maladie aux locaux des unités, à la mise à la disposition du personnel des moyens de protection (masques et gants) et au respect des distances de sécurité nécessaires entre le personnel pour réduire les risques de contamination.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles