Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Assurance : Baisse de 13% des primes émises

05.05.2020 - 15:04

Elles se sont chiffrées à 3,08 milliards de dirhams à fin mars

Les primes d’assurance en chute libre. Une baisse prévisible tenant compte du contexte sanitaire par lequel passe le pays actuellement et des mesures prises dans le secteur. Dans un récent bulletin, l’Acaps fait ressortir une baisse à deux chiffres des primes émises au mois de mars. Un repli évalué à 13% comparé au même mois de l’année précédente.

Les primes émises par le secteur au titre du troisième mois de l’année se chiffrent à 3,08 milliards de dirhams contre 3,5 milliards de dirhams une année plus tôt. Cette baisse concerne en effet l’ensemble des branches de l’activité. Ainsi, l’assurance vie et capitalisation a vu ses primes fléchir de 17,3% passant en une année de 1,7 milliard de dirhams à 1,4 milliard de dirhams à fin mars 2020.

A cet effet, on relève une baisse de 31,8% des primes épargne qui se sont situées autour de 958 millions de dirhams contre 1,4 milliard de dirhams une année plus tôt. Les primes décès se sont pour leur part consolidées de 37,9% pour atteindre 277,5 millions de dirhams contre 201,2 millions de dirhams réalisés à la même période de l’année passée.

Les contrats à Capital variable (UC) se sont, quant à eux, appréciés. Ils se sont chiffrés à près de 172 millions de dirhams contre 96,4 millions de dirhams au même mois de l’année précédente marquant ainsi une hausse de 78,3%.
Par ailleurs, les primes des assurances non-vie, qui constituent plus de la moitié (54,3%) de la structure des primes émises, se sont rétractées au troisième mois de l’année perdant ainsi 9,1% de leur valeur par rapport aux émissions réalisées à la même période de l’année passée.
Le montant global des primes émises dans cette branche s’élève à 1,67 milliard de dirhams alors qu’il se situait autour de 1,84 milliard de dirhams une année auparavant. L’élément phare observé en ce mois est l’émission de 38,9 millions de dirhams de garantie «événements catastrophiques». Par ailleurs, les primes “Accidents corporels” ont régressé de 33% au mois de mars.

Elles ont ainsi atteint les 223,5 millions de dirhams dont 181,2 de primes”maladie” (-37,5%). Les primes accidents du travail ou maladie professionnelle (AT&MP) sont revenues de 93,4 millions de dirhams en mars 2019 à 50,1 millions de dirhams en mars 2020.
S’agissant de l’assurance automobile, les primes émises se sont élevées à 877,2 millions de dirhams, en baisse de 10,4% en glissement annuel. De ce total, 709 millions de dirhams correspondent aux primes «Responsabilité civile automobile».

Ces dernières se sont inscrites en baisse de 15,1% par rapport à une année auparavant. Les primes de «RC Générale» se sont, toutefois, améliorées. Elles ont augmenté de 1,4% pour atteindre les 43,4 millions de dirhams à fin mars. Les primes «incendies» se sont chiffrées sur ladite période à 106,5 millions de dirhams, en baisse de 8,4% comparé à ce qui a été réalisé au même mois de l’année précédente.

Les primes risques techniques se sont, pour leur part, nettement repliées baissant de 46,5%. Il en est de même pour les primes «transport» qui se sont rétractées de 4,1% pour se situer autour de 67,4 millions de dirhams au troisième mois de l’année. La baisse a été, également, constatée au niveau de l’assistance-crédit-caution dont les primes ont reculé de 28,5% pour revenir à 75,6 millions de dirhams. Cependant les acceptations non-vie ont grimpé de 94,3% atteignant ainsi les 48,2 millions de dirhams contre 24,8 millions de dirhams l’année précédente. Notons que la structure des primes émises non-vie est constituée de 53% des émissions des entreprises contre 47% des particuliers.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles