Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Avec une hausse de 6,5% durant le premier quart 2020 : L’activité portuaire à Agadir pas affectée par le Covid-19

05.05.2020 - 18:07

Les activités du port d’Agadir sont concentrées sur les céréales, aliments de bétail, hydrocarbures, et qui revêtent une importance capitale pour le tissu économique national.

Durant le premier quart 2020, l’activité portuaire au niveau d’Agadir a maintenu son trend haussier avec une progression de 6,5% par rapport à la même période de l’année écoulée.
Avec un volume de 1,7 million de tonnes, l’activité du port d’Agadir à fin mars a connu une hausse de 6,5% due essentiellement à l’augmentation de l’importation des aliments de bétails (68,2%), des céréales (21,5%), du trafic des hydrocarbures (13,1%), et du clinker (6,8%).

Alors que l’activité des croisières et passagers a marqué, pendant le premier trimestre de l’année 2020, une forte baisse de 53,1%, avec un total de 19.952 croisiéristes. Ces statistiques portent sur la période des mois de janvier et février 2020, étant donné que depuis l’avènement de la pandémie Covid-19, cette activité est interdite dans les ports gérés par l’Agence nationale des ports (ANP).
En effet, les activités du port d’Agadir sont concentrées sur les céréales, aliments de bétail, hydrocarbures, et qui revêtent une importance capitale pour le tissu économique national.

Dans cette conjoncture marquée par la pandémie Covid-19, des efforts exceptionnels ont été déployés à travers la mise en place d’un ensemble de dispositifs au niveau de ce port (principal port de la zone sud du Royaume) pour assurer la continuité de ses activités en termes notamment d’accueil des navires et de réception des marchandises.

Consciente de cet enjeu et à l’instar des autres ports de commerce du Royaume, l’ANP a lancé au port d’Agadir tout un dispositif sanitaire. Les mesures mises en place sur la base des consignes sanitaires et en parfaite concertation avec les différents intervenants portuaires ont démontré leur pertinence, puisque le niveau d’activité du port a connu un niveau normal aussi bien en termes de volume de trafic qu’en termes d’accueil des navires.
Ces dispositifs sanitaires visent à limiter la propagation du virus et à protéger l’ensemble des usagers qui concourent au transit du trafic portuaire et ce en application notamment des mesures préconisées par les ministères de la santé, de l’intérieur, de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau.
Grâce à l’engagement des différents partenaires de l’ANP exerçant leurs activités au port d’Agadir, le fonctionnement du port n’est pas affecté par la pandémie Covid-19, en témoigne le volume des marchandises transitant par ce port.
Pour rappel, compte tenu de son hinterland, le port d’Agadir joue un rôle important dans le développement de l’économie régionale et contribue au développement de l’économie nationale, il constitue le débouché naturel des activités agroalimentaires de la plaine du Souss-Massa et de ses richesses halieutiques. Le port d’Agadir, essentiellement dédié à la pêche dans le passé, est devenu progressivement un complexe portuaire, englobant à la fois le port de pêche, le port de commerce et le port de plaisance.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles