Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Engrais phosphatés : Les prix devraient augmenter au premier semestre

08.05.2020 - 19:13

Le Groupe OCP préserve ses parts sur le marché international

Une hausse des prix des engrais phosphatés est attendue pour ce premier semestre. C’est ce qu’anticipe le Groupe OCP dans son rapport de gestion au titre de l’année 2019. Le Groupe indique dans ce sens que le confort financier des fermiers par rapport aux coûts bas des engrais ainsi que les décisions de réduction de production déclarées d’abord par OCP, suivi ensuite par Mosaic, les Russes et les Chinois pour juguler les stocks élevés en Asie et aux USA, conjugués à la forte anticipation au Brésil, devrait supporter une telle orientation des prix”. Le contexte chinois, notamment avec le coronavirus, est également à tenir en compte. Il contribuerait selon le Groupe OCP à cette hausse des prix en limitant davantage l’offre sur le marché international. Le Groupe souligne par ailleurs que le marché demeure toutefois dans une situation relativement fragile, notamment avec le risque d’un interventionnisme du gouvernement chinois pour supporter la productivité et l’export dans un contexte de contraction soutenue de sa croissance économique (6,1% en 2019).

Par ailleurs, les prix des matières premières devraient rester à des niveaux bas sur le début de l’année en raison de la suroffre sur le marché conjuguée au niveau des stocks élevés. Notons qu’en 2019, le Groupe OCP maintient son positionnement à l’échelle internationale malgré la baisse observée sur ce marché. Le Groupe garde sa place de premier exportateur au monde des phosphates. Les exportations du phosphate brut par le Groupe sont passées de 11 millions de tonnes en 2018 à 9,5 en 2019, impactées par une baisse mondiale de 6% des exportations du phosphate brut durant les 9 premiers mois de 2019 par rapport à la même période de 2018. OCP observe par ailleurs une baisse de ses exportations en Amérique du Nord et ce en raison des fermetures des capacités de Nutrien. Concernant l’acide, OCP demeure leader, en détenant presque la moitié du marché mondial (49%). Ce positionnement s’est consolidé de 2% en glissement annuel. Le Groupe a pu accroître sa part de marché sur l’acide globalement et en Asie en particulier, ce qui a compensé la baisse constatée sur le marché européen.

Quant aux engrais, OCP a réussi à garder sa part de marché grâce à la flexibilité de son portefeuille produits et régions, dans un marché marqué par une suroffre et une demande en baisse en Asie. Grâce aux nouvelles capacités d’engrais et à sa flexibilité, OCP a réussi à développer ses exportations d’engrais, en réalisant un volume global de 9 millions de tonnes sur l’année 2019 contre 8,4 millions de tonnes en 2018.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles