Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Location des appartements meublés : Baisse de la disponibilité au premier trimestre

11.05.2020 - 17:14

Mubawab décrypte la tendance du marché

Il faudrait prévoir un budget mensuel de 9.000 dirhams pour louer un appartement non meublé au Maroc. C’est ce que déduit Mubawab dans son décryptage du marché de la location d’appartements au premier trimestre. Une radioscopie qui tend à aider les professionnels de l’immobilier à mieux adapter l’offre locative à la demande locale.
«Avec le tensiomètre locatif, nous apportons une réponse immédiate aux locataires pour évaluer le marché avant de chercher une location aux propriétaires pour situer leur bien sur le marché, aux investisseurs pour évaluer le marché du parc privé et, enfin, aux promoteurs pour déterminer les villes où construire et les types de logements à réaliser en priorité», souligne Kevin Gormand, cofondateur et directeur général de Mubawab. Le tensiomètre des loyers porte sur les observations qui correspondent aux logements destinés exclusivement à l’habitation et à la location, annoncés sur le portail entre janvier et mars 2020, et ce à l’exception des biens à usage commercial, des biens fonciers, des fermes, des riads et des biens à la vente. Il repose sur trois indicateurs : la variation des prix, l’état du bien et sa superficie.

S’agissant des appartements meublés, leur location revient plus cher. Se référant à Mubawab, le loyer moyen s’élève au premier trimestre de l’année à 11.100 dirhams par mois contre 9.300 dirhams évalués à la même période de l’année dernière. Mubawab observe par ailleurs une baisse de la disponibilité des appartements meublés à la location. On note une proportion de 42% au premier trimestre contre 46% en 2019. Cette tendance à la baisse traduit selon Mubawab l’adaptation de l’offre locative à la demande locale.

Concernant le loyer moyen pour l’appartement neuf, Mubawab fait ressortir une valeur mensuelle de 10.400 dirhams au titre des trois premiers mois de l’année contre 9.600 dirhams par mois en 2019. Pour un appartement ancien, le loyer moyen revient à 9.700 dirhams par mois en 2020 contre 9.100 en 2019. Il est à souligner que la location des appartements anciens continue de prendre le dessus sur les appartements neufs, soit 3 fois plus. Toutefois cette prépondérance est en rétraction par rapport à ce qui a été constaté à la même période de l’année précédente (5 fois plus). «La tendance va indéniablement vers un remodelage de l’offre», relève-t-on de Mubawab. Les loyers restent relativement plus élevés à Bouskoura (12.500 dirhams par mois), Rabat (9.800 dirhams par mois) et Casablanca (8.900 dirhams par mois). En revanche, la location est très abordable à Deroua (1.100), Khouribga (1.300) et Ouarzazate (1.400).

Par K.T

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles