Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Crédits bancaires : Plus de 921 milliards DH d’encours à fin avril

02.06.2020 - 15:28

Une progression de 6,7% des crédits bancaires relevée par Bank Al-Maghrib

Le rythme des crédits bancaires s’inscrit en accélération. L’encours alloué au mois d’avril progresse de 6,7% pour s’établir à 921,71 milliards de dirhams, soit un additionnel de plus de 58 milliards de dirhams par rapport au même mois de l’année précédente. C’est ce que l’on peut relever des récentes statistiques monétaires établies par Bank Al-Maghrib.
La banque centrale observe dans ce sens un accroissement des concours au secteur non financier, passé de 6,4% à 7,1% à fin avril. «Cette dernière évolution reflète essentiellement l’accélération de 9,6%, à 11,4%, de la progression des prêts aux sociétés non financières privées. De même, les concours aux sociétés non financières publiques ont augmenté de 1,2% après une baisse de 3,6%, alors que la croissance des prêts alloués aux ménages a enregistré un ralentissement, à 2,9%, après 3,8% en mars». Par objet économique, Bank Al-Maghrib relève un accroissement des prêts à l’immobilier.

L’encours y afférent marque une progression de 2% s’établissant ainsi autour de 276,42 milliards de dirhams dont 214,56 milliards de dirhams de crédits à l’habitat, en décélération de 3,4%, à 2,2%, et 56,63 milliards de dirhams de crédits à la promotion immobilière quasi stables, à 2,7%. Bank Al-Maghrib souligne par ailleurs un ralentissement de la croissance des crédits à l’équipement. Ces derniers ont vu leur rythme progresser de 7,4% contre 8,2% auparavant. Leur encours s’est ainsi établi à 187,61 milliards de dirhams, en consolidation de 12,99 milliards de dirhams par rapport à ce qui a été réalisé une année plus tôt. Le ralentissement a également été observé au niveau des crédits de consommation. Ces prêts ont atteint les 55,78 milliards de dirhams, en amélioration de 1,5%. S’agissant des créances en souffrance, leur courbe atteint les 73,0 milliards de dirhams, en progression de 7,2%.

Les créances diverses sur la clientèle évoluent pour leur part de 7,6% grimpant ainsi à 127,68 milliards de dirhams. En ce qui concerne les banques et fenêtres participatives, le financement alloué dans ce sens franchit la barre des 10 milliards de dirhams, soit une amélioration de 67,3% comparé à la même période de l’année précédente. Le financement participatif à l’habitat s’est chiffré sur ladite période à 8,7 milliards de dirhams, en amélioration de 59,2%. Le financement participatif à la consommation marque pour sa part un pic de 101,6% pour atteindre à fin avril les 801 millions de dirhams. Une croissance à trois chiffres a également été relevée au niveau du financement participatif à l’équipement. L’encours alloué dans ce sens s’élève à 464 millions de dirhams, en hausse de 345,3%. Les certificats sukuk ont, en revanche, fléchi de 6,5% pour atteindre au quatrième mois de l’année les 312 millions de dirhams.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles