Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Tanger : Les textiliens relancent progressivement leur production

03.06.2020 - 19:46

Cette reprise se déroule dans le strict respect des mesures de sécurité et d’hygiène

«Nous misons beaucoup sur cette reprise d’activité pour nous rattraper et assurer la survie de nos activités, et ce grâce au soutien des autorités locales et nos principaux partenaires tels que les Impôts, la Douane et la CNSS».

Très impactées par la crise sanitaire, liée au Covid-19, les unités de confection textile à Tanger viennent de reprendre prudemment et avec un nombre réduit d’effectifs leurs activités. A cet effet et en concertation avec les acteurs professionnels, les autorités locales ont adopté une approche graduelle pour la réussite de cette reprise de production et dans le strict respect des mesures de sécurité et d’hygiène contre la propagation de cette pandémie. «Nous sommes très optimistes quant à la relance de notre production grâce à la mobilisation de tous les industriels de la région quels que soient leurs secteurs d’activité et en coordination avec les autorités locales. Surtout que nous avons raté le mois de mars où notre activité tourne généralement à plein régime pour satisfaire la demande des pays d’Europe en général et d’Espagne en particulier. La majorité des unités de textile de la région a procédé cette année à l’arrêt total de ses activités en raison de l’annulation des commandes des donneurs d’ordre étrangers qui sont sévèrement affectés par la crise sanitaire», affirme Abdelmalek Aadiati, propriétaire d’une unité de textile à Tanger et membre élu à la Chambre de commerce, d’industrie et de services de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Avec plus de 400 unités de production réparties dans leur majorité dans les quatre zones industrielles d’Al Majd, Gzenaya, la Zone franche de Tanger et Mghougha, le secteur du textile-habillement connaît, selon cet acteur professionnel, depuis ces dernières années, des hauts et des bas avec une baisse ou arrêt presque total de ses activités à partir du mois de novembre et jusqu’à la mi-janvier. «Nous avons ainsi été cette année doublement affectés à causse de cette période basse saison de presque de trois mois, qui a été suivie par celle liée au coronavirus. Nous misons beaucoup sur cette reprise d’activité pour nous rattraper et assurer la survie de nos activités, et ce grâce au soutien des autorités locales et nos principaux partenaires tels que les Impôts, la Douane et la CNSS», souligne M. Aadiati.

 

Notons que conformément aux mesures de prévention et de sécurité supplémentaires, les textiliens tangérois viennent de redémarrer avec plus de 30% de l’ensemble de leurs employés et avec une cadence plus basse qu’en temps normal. Dans ce sens, ils vont bénéficier de l’accompagnement des autorités locales, qui se chargent, entre autres, de délivrer les autorisations pour faciliter le retour des employés ayant quitté depuis le début de la crise sanitaire Tanger pour d’autres communes. Parmi les mesures prises pour éviter toute contamination dans les lieux de travail, les textiliens tangérois s’engagent, quant à eux, à la mise à la disposition des personnels de gel hydroalcoolique, masques… tout en assurant la distanciation sociale entre eux. Le non-respect par l’unité de production de l’une de ces mesures entraînera le retrait de l’autorisation de l’exercice de ses activités.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles