Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Coopération Maroc-USA-Afrique : Jazouli plaide pour le renforcement des mécanismes de solidarité

04.06.2020 - 13:55

«Nous avons assisté à d’énormes changements à différents niveaux et dans différentes régions du monde qui réorganiseront sans aucun doute notre façon de travailler et de vivre, mais aussi de coopérer ensemble».

Il va sans dire que la crise sanitaire actuelle imposera un remodelage de la façon de gérer les économies au niveau local, régional et continental. Outre les dégâts engendrés, le contexte actuel présentait une opportunité de changement, d’amélioration et d’adoption de bonnes pratiques. C’est ce que l’on peut retenir de l’intervention de Mohcine Jazouli, ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, lors de sa participation, récemment, à un webinaire organisé par le Corporate Council on Africa (CCA) autour des mesures sanitaires adoptées par le Maroc et le Sénégal pour contenir les effets du Covid-19.

Le ministre délégué a dans ce sens lancé un appel au renforcement du partenariat entre le Maroc, les États-Unis et l’Afrique. Cette coopération tripartite jouerait un important rôle dans la reconstruction économique en ce temps de crise sanitaire. «Compte tenu de l’énorme potentiel de l’Afrique, du Maroc et des États-Unis, il est impératif que nous travaillions ensemble pour reconstruire nos économies et donner de l’espoir aux personnes qui ont perdu leur emploi ou qui de manière générale ont bataillé pour s’en sortir économiquement», souligne à cet effet M. Jazouli.

Le ministre délégué a rappelé, à cette occasion, l’initiative de chefs d’État africains proposée par le Souverain en vue d’établir un cadre opérationnel pour accompagner les pays africains dans leurs différentes phases de gestion de la pandémie, initiative basée sur l’action, l’échange d’expérience et de bonnes pratiques. «S’il y a une leçon à retenir de cette crise sanitaire qui a secoué le monde entier, c’est celle de la nécessité de renforcer les mécanismes de solidarité. Nous avons assisté à d’énormes changements à différents niveaux et dans différentes régions du monde qui réorganiseront sans aucun doute notre façon de travailler et de vivre, mais aussi de coopérer ensemble», peut-on relever de Mohcine Jazouli. Parmi les recommandations émises par le ministre délégué, nous retenons l’impératif de poursuivre l’intégration régionale. Elle permettra, selon M. El Jazouli, de sécuriser les approvisionnements de certains secteurs d’activité.

A cet effet, les pays africains sont appelés à compter sur leurs partenaires traditionnels, qu’ils soient sur le continent ou ailleurs. Mohcine Jazouli a suggéré également lors de son intervention la mise en place des projets d’infrastructures communs dans des domaines essentiels comme les transports ou l’énergie auxquels les États-Unis pourraient injecter des financements et ce dans le cadre «d’une coopération tripartite renforcée et exécutés par des consortiums locaux-américains».

Cette e-conférence organisée par le CCA qui est une organisation basée à Washington regroupant les entreprises américaines menant des affaires en Afrique a permis de rassurer les opérateurs participants quant à la bonne gestion de la pandémie au Maroc et au Sénégal. Un gage de confiance qui leur permettra de maintenir leurs affaires au Maroc et sur le continent. Dans cette optique, Mohcine Jazouli a passé en revue l’ensemble des actions engagées par le Maroc depuis le déclenchement de la crise à ce jour. Il a ainsi présenté les grands axes de la stratégie anticipative mise en place au Royaume sous Hautes instructions du Souverain englobant des mesures drastiques aussi bien sur le plan sanitaire, social qu’économique. Citons dans ce sens les attributions du Fonds Covid-19 ou encore les décisions prises par le Comité de veille économique (CVE).

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles