Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Youssoufia : Ouverture du souk hebdomadaire de la commune de Lakhoualqa aux éleveurs

10.06.2020 - 17:49

Les autorités provinciales de Youssoufia ont décidé l’ouverture, chaque samedi, du souk hebdomadaire de la commune de Lakhoualqa aux éleveurs et aux marchands de bétail.

Cette mesure, qui s’inscrit dans le cadre de la valorisation et de l’encouragement du secteur de l’élevage au niveau de la province de Youssoufia, tend à atténuer les incidences négatives du confinement sanitaire sur les éleveurs.
Ainsi, la préfecture de la province de Youssoufia a décidé l’ouverture de ce marché hebdomadaire chaque samedi de 05h00 à midi, uniquement aux éleveurs du bétail et aux marchands de volailles et des fourrages. Dans une déclaration à la MAP, le président de la commune de Lakhoualqa, Ahmed El Ajili, a indiqué que ce souk hebdomadaire a été ouvert, hier samedi, suite à un arrêté du gouverneur de la province, Mohamed Salem Essabti, ajoutant que cette décision a été accompagnée par la prise d’une batterie de mesures préventives en vue d’éviter tout risque de contamination au Covid-19, à travers la stérilisation des camions, la prise de température des visiteurs et le morcellement du souk en petits espaces réservés aux vendeurs et marchands.

M. El Ajili a précisé que plus de 300 têtes de bétail ont été exposés dans le cadre du respect strict, par les usagers, des mesures de sécurité sanitaire. Il a, dans ce sens, tenu à saluer les efforts déployés par les autorités locales et les services sécuritaires pour garantir le déroulement normal et sûr des opérations d’achat et de vente.
Le responsable a, en outre, loué l’adhésion de la société civile en vue du respect scrupuleux des mesures préventives en vigueur et de la sensibilisation des visiteurs à l’importance de se conformer aux règles d’hygiène comme la stérilisation et le port de masques de protection entre autres.

Il a, par ailleurs, rappelé qu’une réunion a été tenue récemment en présence des représentants de la direction provinciale de l’agriculture, de l’ONSSA, de la délégation provinciale de la santé et des autorités locales et de la commune, sanctionnée par un procès-verbal définissant les engagements de chaque partie, ses attributions et son champ d’intervention.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles