Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Programme Al Moutmir : 6.000 plates-formes de démonstration installées à travers le Maroc

10.06.2020 - 20:21

4.000 d’entre elles ont été lancées durant la campagne agricole 2019-2020

Le Groupe OCP dresse le bilan des actions menées dans le cadre de son programme de plateformes de démonstration Al Moutmir. Il en ressort que 6.000 plateformes ont été mises en place depuis le lancement de cette initiative dans différentes cultures, en l’occurrence les céréales et légumineuses, les maraîchages et l’arboriculture. «Les plateformes sont en effet un puissant outil de vulgarisation en matière de démonstration des recommandations scientifiques et d’innovations agricoles», apprend-on du Groupe OCP.

Et de préciser : «Co-construites et réalisées en partenariat avec l’écosystème agricole et en particulier l’écosystème scientifique (INRA, IAV, ENA UM6P), ces plateformes sont installées dans les champs des agriculteurs volontaires et permettent de démontrer l’impact considérable de l’adoption des meilleures pratiques agricoles sur le rendement et la qualité des productions agricoles, le revenu généré et aussi sur la consommation raisonnée des fertilisants». L’installation de ces plateformes tend à créer un effet d’émulation et d’induction porté par les agriculteurs les ayant hébergées. Il s’agit, selon le Groupe OCP, d’une réelle opportunité pour analyser les comportements des agriculteurs face aux nouveaux modèles de management des cultures et face aux nouvelles technologies.

Techniquement, chaque plateforme porte sur l’application des meilleurs intrants, opérations et techniques agricoles et du travail du sol à la récolte permettant ainsi de comparer au fur et à mesure de l’avancement du cycle de la culture entre l’impact des bonnes pratiques et les pratiques moyennes des localités ou encore les régions. Notons que les 6.000 plateformes installées concernent à hauteur de 38% les céréales, contre 34% pour l’arboriculture, 16% pour le maraîchage et 12% pour les légumineuses. Se référant à OCP, 4.000 plateformes de démonstration ont été lancées au cours de la campagne agricole 2019-2020. Les céréales et légumineuses captent 44% de ces plateformes, l’arboriculture 38% et le maraîchage 18%. Un suivi scientifique régulier de ces plateformes de démonstration a été fait par les équipes d’agronomes afin d’évaluer la performance agronomique de chaque composante de rendement. Le détail.

Céréales et légumineuses : 221 agriculteurs bénéficiaires dans 6 régions

Selon les données formulées par OCP, les plateformes de démonstration des céréales ont enregistré une augmentation des rendements en grain de 40% et 48% en paille par rapport aux rendements réalisés par les agriculteurs au niveau des parcelles témoins. Au niveau des légumineuses, on note une augmentation de 102% en grain et 71% en biomasse par rapport au témoin de l’agriculteur. S’agissant des revenus des agriculteurs, un gain moyen de 63% a été enregistré au niveau des plateformes de démonstration des céréales et de 122% au niveau de celles des légumineuses. Notons que le nombre de plateformes de démonstration des céréales et légumineuses s’élève à 1.744, elles s’étendent sur une superficie de 872 hectares dominées principalement par les céréales qui représentent 1.255 plateformes de démonstration, soit 72%. D’autre part, les légumineuses constituent 28% avec un total de 489 plateformes de démonstration. Ces plateformes ont concerné 26 provinces et 88 communes territoriales réparties dans 6 régions et ont bénéficié à 221 agriculteurs.

Maraîchage : L’amélioration du rendement passe à 100%

Pour ce qui est du maraîchage, OCP a procédé à l’installation de 713 plateformes de démonstrations dans 10 régions, ciblant ainsi 449 agriculteurs bénéficiaires. 80% de ces plateformes concernent les pommes de terres (35%), le melon 19%, l’oignon (15%) et les pastèques (12%).
Les 20% restants sont répartis comme suit : courgette (9%), tomate (3%), arachide (3%), haricot vert (2%) et Niora (2%). En termes de retombées, les plateformes des cultures maraîchères ont enregistré une augmentation de rendement allant de 4 à 100% en comparaison avec les pratiques des agriculteurs dans différentes provinces du Maroc.
Pour ce qui est des revenus, l’amélioration des gains par rapport aux témoins va de 14% à 210% selon les cultures et les zones de production.

Olivier : Le poids du fruit s’améliore de 27%

Au niveau de l’arboriculture fruitière, la conduite technique améliorée ainsi que l’utilisation des nouvelles technologies, notamment les produits de spécialité, ont contribué d’une façon remarquable à l’amélioration du poids et du calibre du fruit. Tel est le cas pour l’olivier. OCP note dans ce sens une amélioration de 27% du poids du fruit. «Les plateformes olivier conduites en mode Bour et irrigué ont montré des augmentations de 31% par rapport au témoin de l’agriculteur, cependant le rendement enregistré dans les plateformes de démonstration était trois fois plus que le rendement national enregistré dans les provinces où la culture est conduite en Bour», peut-on relever d’OCP.
La marge bénéficiaire s’est également inscrite en amélioration. Le programme de production intégré adopté dans les plateformes a généré un redressement des revenus des agriculteurs de 35%.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles