Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Les autoroutes prêtes pour le départ

18.06.2020 - 14:46

Une nouvelle expérience offerte pour les clients-usagers grâce aux projets menés durant le confinement

Le réseau autoroutier est pleinement préparé pour la reprise. La période du confinement a été une occasion pour poursuivre en toute sérénité les opérations d’entretien et de maintenance de l’infrastructure autoroutière. En effet, cette période, bien qu’elle soit particulière et exceptionnelle, a été une aubaine pour la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) afin d’avancer sur des chantiers qui en temps normal auraient causé une gêne au trafic et par conséquent auraient accusé un retard de livraison. Citons à cet effet l’échangeur Dar As-Sikkah, un nœud très fréquenté en temps normal, ainsi que le projet de rétablissement du pont ferroviaire de l’autoroute Casablanca-Berrechid ayant consisté en la démolition du pont usuel de la voie ferrée desservant l’Aéroport Mohammed V et son remplacement par deux nouveaux ponts. Bien que le contexte soit difficile, ADM et ses collaborateurs ont été tous mobilisés pour relever le pari de rendre le réseau autoroutier prêt et disponible à la reprise.

Pour Anouar Benazzouz, directeur général d’ADM, «la continuité des chantiers a permis la sauvegarde d’un écosystème développé sur les 25 dernières années et composé majoritairement de PME». Et de préciser que «malgré les contraintes du confinement, ADM a pu maintenir les services et poursuivre les chantiers stratégiques tout en fédérant son écosystème dans un élan de solidarité».

Une forte adhésion de l’ensemble des parties prenantes de cet écosystème a été observée et ce en dépit de ce que cette conjoncture engage comme dispositifs spéciaux, notamment la distanciation sur les chantiers et le respect des mesures d’hygiène pour préserver la santé des collaborateurs sur le terrain. «L’opérateur a pu relever le challenge et envoyer des signaux positifs dans un élan de solidarité pour la continuité de l’activité économique et préserver les postes d’emploi en gérant deux contraintes majeures», apprend-on du management d’ADM.

L’engagement étant d’assurer les conditions d’hygiène, de mobilité et en toute conformité avec les procédures et processus ADM pour préserver la sécurité des employés sur les chantiers. ADM s’est par ailleurs engagé à assurer l’approvisionnement en matières premières nécessaires à la construction des infrastructures telles que le ciment et les matériaux acier à un moment où certaines unités de production ont suspendu momentanément leurs activités pour cause de confinement. Notons qu’ADM considère que le développement du réseau autoroutier jouerait un rôle dans la relance du tourisme interne en cette phase post-Covid. Et pour réussir la reprise, la société a procédé à augmenter la fluidité et la capacité des gares. Cet effort s’est concrétisé par la conversion des voies manuelles de paiement en voie Jawaz. A noter qu’une voie Jawaz correspond à une capacité de 10 voies manuelles.

InfosADM

80 millions de dirhams Telle est la valeur de l’enveloppe engagée par ADM pour le chantier d’élargissement de l’autoroute Casablanca-Berrechid. Inscrit dans le cadre de la convention relative à l’aménagement des infrastructures autoroutières pour l’amélioration des conditions de circulation dans la Région du Grand Casablanca, ce chantier consiste à démolir un pont ferroviaire pour le remplacer par deux autres ponts.

Un projet ayant mobilisé une technique innovante utilisée pour la première fois au Maroc permettant ainsi la réduction de la durée de suspension de la circulation sur l’autoroute, de 10 jours à seulement quelques heures d’arrêt, soit le temps nécessaire pour le transfert du pont ferroviaire monté à l’extérieur de l’autoroute, vers l’emplacement de son ossature et sa pose.

Notons que pour le projet de l’élargissement de l’autoroute Casablanca-Berrechid, ADM a sciemment décliné le chantier du projet en plusieurs lots. Le projet de construction du pont ferroviaire desservant l’aéroport MohammedV est réalisé par l’entreprise marocaine SGTM sous suivi et pilotage de la filiale d’expertise d’ADM.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles