Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Masen : fer de lance de la politique énergétique

21.06.2020 - 14:42

Derrière la stratégie nationale des énergies renouvelables, il y a un principal acteur : Masen. Le groupe est chargé de piloter les énergies renouvelables au Maroc.

Les programmes de développement de projets intégrés portés par Masen visent notamment à développer une puissance de production électrique propre additionnelle de 3.000 MW dès cette année 2020 et de doubler cette capacité pour atteindre 6.000 MW dans une dizaine d’années. Le but est de contribuer à l’objectif national, à l’horizon 2030, d’un mix énergétique dont au moins 52% est d’origine renouvelable.

La mission confiée à Masen est tout simplement de transformer l’énergie naturelle en énergie de développement. Le modèle intégré créé à cet effet vise à instituer des écosystèmes viables et rentables.

En plus de la production d’électricité à travers des projets d’envergure et la mobilisation des financements nécessaires, Masen cherche à catalyser le développement d’un tissu économique compétitif qui mobilise de manière efficiente les compétences existantes et contribue à en créer de nouvelles. Plus loin encore, les missions de Masen ont vocation à être portées à l’échelle continentale et internationale.

Concrètement, Masen ambitionne de partager toute l’expérience acquise depuis sa création au service du développement intégré des énergies renouvelables avec les pays disposant de ces ressources et ne les valorisant pas encore ou insuffisamment. Sur le plan de sa gouvernance, Masen est organisé autour d’une direction générale qui déploie et coordonne les actions de Masen et d’un conseil d’administration, où sont représentés les principaux ministères et acteurs clés du secteur. Il faut préciser par ailleurs que Masen a procédé à des filialisations et a amorcé un processus de prise de participation.

Le groupe a également impulsé la création d’un cluster, d’abord solaire, pour l’élargir à toutes les énergies renouvelables.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles