Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Iresen : locomotive de recherche énergétique

22.06.2020 - 16:16

L’Institut a adopté une stratégie ambitieuse pour développer des infrastructures de recherche au service de l’innovation et des chercheurs

L’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) est un institut de recherche créé en 2011 par le ministère de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, et plusieurs acteurs clés du secteur énergétique au Maroc pour accompagner la stratégie énergétique nationale en soutenant la R&D appliquée dans le domaine de l’énergie solaire et des énergies nouvelles. L’Institut se positionne dans le domaine de la R&D à travers son agence de moyens et son centre de recherche, offrant ainsi plusieurs opportunités pour la création de synergie entre le monde socio-économique et le monde scientifique autour de projets collaboratifs de R&D.

Concrètement, l’Institut a adopté une stratégie ambitieuse pour développer des infrastructures de recherche au service de l’innovation et des chercheurs, et permettre de créer un large réseau d’infrastructures mutualisées dédiées à la recherche. L’Institut vise ainsi la mise en place de plusieurs plateformes intégrant toute la chaîne de valeur de la R&D sur des sujets prioritaires dans le domaine des énergies renouvelables et ambitionne de mettre en réseau ces plateformes dans un groupement pour la recherche appliquée.

Parmi ces plateformes, il y a notamment le Green Energy Park qui sert de test, de recherche et de formation en énergies renouvelables basé dans la ville verte de Ben Guerir, à côté de l’Université Mohammed VI Polytechnique et a été construit conjointement par l’Iresen et le Groupe OCP. Cette première plateforme en Afrique, modèle unique en son genre, permettra, d’une part, la création de synergies et la mutualisation des infrastructures de plusieurs institutions marocaines de recherche afin de créer une masse critique et arriver à l’excellence, et d’autre part, l’acquisition du savoir et du savoir-faire par les différentes universités partenaires ainsi que les industriels marocains.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles