Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Pour préserver durablement cette pêcherie : Le repos biologique du poulpe prolongé jusqu’au 4 juillet

27.06.2020 - 14:49

Le repos biologique du poulpe a été prolongé jusqu’au 4 juillet prochain au lieu du 30 juin fixé préalablement par une décision ministérielle. La saison estivale devra être ouverte le 5 juillet.

Selon la décision ministérielle n°20/02 du 23 juin courant et paraphée par Zakia Driouich, secrétaire générale du ministère de la pêche maritime, la prolongation du repos biologique du poulpe jusqu’au samedi 4 juillet a pour souci majeur le respect des orientations stratégiques du plan national Halieutis visant la préservation durable des richesses halieutiques du Royaume et vient suite à la consultation de l’Institut national de recherche halieutique (INRH).
Le même document souligne par ailleurs que toutes les dispositions et les mesures déjà instaurées par la décision ministérielle n°20/01 relative à la période du repos biologique durant la saison du printemps restent en vigueur, et ce le long des côtes nationales. Tandis que le respect de cette décision est confié à la Direction des pêches maritimes, la Direction du contrôle des activités de la pêche maritime et les délégations de pêche maritime.

Notons que la saison estivale de la pêche au poulpe, très attendue par les professionnels, notamment dans la zone Sud du Royaume, intervient cette année dans un contexte exceptionnel marqué par la Covid-19. Et pour assurer un bon redémarrage de cette activité, une grande opération de dépistage a été lancée dans les différents ports du Royaume et qui a touché des milliers de marins pêcheurs, avec l’implication de tous les intervenants dans ce levier important de l’économie maritime. Ces derniers ont également été sensibilisés à cette pandémie et sur la nécessité de respecter les mesures préventives prises pour la préservation de leur santé et de leur sécurité, ainsi que sur l’importance de respecter les normes d’hygiène nécessaires et d’utiliser les moyens de stérilisation avant d’accéder aux bateaux.
Pour rappel, la campagne printanière de pêche au poulpe arrivée à terme le 15 avril dernier a atteint 5.706 tonnes débarquées dans les sites relevant de Dakhla pour une valeur supérieure à 394,39 millions DH.

Entamée janvier dernier dans les provinces du Sud, la campagne d’hiver de pêche au poulpe a duré trois mois et demi. L’Office national de pêche en fait le bilan. Ainsi les débarquements enregistrés au niveau des quatre villages de pêche de Lassarga, Labouirda, Ntirifet et Imoutlane correspondent à 99,77% du quota global (5.720 t) fixé pour le segment de la pêche artisanale pour cette campagne qui a duré 105 jours.

S’agissant de la répartition de ce quota par site, la même source fait savoir que plus de 2.166 t de poulpe, soit une valeur de plus de 168,38 MDH, ont été débarquées au village de pêcheurs Lassarga, plus de 1.382 t à Labouirda (90,33 MDH), plus de 1.631 t à Ntirifit (102,16 MDH) et 526 t à Imoutlane (33,51 MDH).
Le prix moyen du kg de poulpe aux halles de poissons dans les quatre villages de pêche varie entre 62 et 78 DH, précise la même source, ajoutant que quelque 3.083 barques de pêche artisanale opèrent au niveau des quatre villages de pêcheurs, dont 1.169 à Lassarga, 746 à Labouirda, 884 à Ntirift et 284 barques à Imoutlane.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles