Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

ANP: Un chiffre d’affaires en hausse de 4,1% en 2019

15.07.2020 - 19:10

Un exercice avec des indicateurs dans le vert pour l’ANP.

 

En effet,  l’Agence  Nationale  des  Ports  a tenu, vendredi, son conseil d’administration. Lors  de  cette réunion  consacrée  au  bilan  de  l’année 2019,  le  Conseil  a  notamment  pris  note de  l’avancement  des  projets  structurants menés  par  l’Agence,  de  son  dynamisme en  matière de  régulation  sectorielle  et  du niveau  rassurant  affiché  par  l’ensemble  des indicateurs financiers. Dans  son  exposé  au  sujet des  réalisations  de  l’année  2019,  Nadia  Laraki, Directrice Générale  de  l’ANP,  a  souligné que  le  bilan  de l’exercice  2019  affiche des  indicateurs très encourageants. En termes de  réalisations  financières, le  chiffre  d’affaires de  l’Agence  au titre  de  l’année écoulée  est de  1,85  milliard de  dirhams  (+4,1%) et  la  capacité d’autofinancement  s’est chiffrée  à  477 millions  de  dirhams (+31,3%).  La  valeur ajoutée  a  atteint, pour sa part, 1,17  milliard  de dirhams (+8,5%). Par ailleurs,  le  trafic  global du  commerce  a  atteint  88  millions  de tonnes,  soit +3,2%  par  rapport  à  2018. Le  trafic  des  conteneurs,  en  particulier, a  enregistré  un  record  de  1,3 million de  conteneurs équivalent vingt pieds (EVP),  soit  une  augmentation de  2,5%  par  rapport  à  2018.

Sur le  plan  du  développement  des  infrastructures, des  projets  totalisant  une  enveloppe  de 962  millions  de  dirhams  ont  été lancés  et  les  projets  déjà  initiés par  l’ANP  ont  été  poursuivis durant  l’année 2019.  Il s’agit particulièrement des projets relatifs  au  programme  Wessal Casablanca  Port, du  bâtiment  communautaire,  du  terminal polyvalent  au  port  d’Agadir  et des  divers travaux  de  confortement  des  infrastructures.  Au niveau  de  la  régulation  sectorielle, l’année  2019  a  particulièrement  été  marquée par l’aboutissement  de  deux  chantiers structurants  concernant, l’accompagnement  de l’ouverture  à  l’exploitation  du  nouveau port  de  Safi  et   la  finalisation du  schéma  de réorganisation  des  espaces  de l’extension  du  port  de  Dakhla.

D’autres réalisations  importantes ont  été  également accomplies  et  ciblent  particulièrement  la consolidation  du  dispositif régulatoire  opérationnel à  travers  le  levier  tarifaire,  la promotion  des  régimes  l’exercice des activités  portuaires  et  la  réalisation d’études  stratégiques. L’année  2019  a  été également  marquée  par  la  mise  en place  du  nouveau mécanisme  de  refinancement du  nouveau  port  de  Safi.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles