Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Relèvement des droits d’importation de 30 à 40% : Quels sont les produits concernés

16.07.2020 - 17:37

Ils sont au total 125 produits représentant une assiette «supposée» taxable de plus de 54 milliards de dirhams à être concernés par le relèvement des droits d’importation de 30 à 40% prévu dans la loi de Finances rectificative.

Ces chiffres ont été annoncés par l’Association professionnelle des marques marocaines (APMM) qui sur ces réseaux sociaux dévoile à ses membres la nature des articles ciblés. Ils sont en effet regroupés en 7 blocs de produits. Le premier comprend les produits alimentaires à l’instar du café, cacao, épices, jus de fruits et de légumes, pastèques et melon, eaux minérales et boissons non alcooliques. A ces produits s’ajoutent également l’huile de tournesol brute ou raffinée, les autres huiles végétales brutes ou raffinées, les conserves de fruits et confitures, le sucre brut ou raffiné, les pâtisseries et préparations à base de céréales ainsi que les fruits frais ou secs, congelés ou en saumure.

Au niveau du textile et cuir, les produits concernés par ce relèvement des droits d’importation sont en l’occurrence les vêtements confectionnés et articles de bonneterie, les chaussures, les couvertures, linge et autres articles textiles confectionnés. L’APMM cite également les tissus spéciaux, velours, dentelles et broderies, les tissus imprégnés ou enduits de matières diverses (consommation) ainsi que les parties de chaussures, les sacs, les malles et les ouvrages divers en cuir. Pour ce qui est des articles domestiques, il est question des réfrigérateurs, des lave-vaisselles et autres articles domestiques.

Cette décision concerne également la vaisselle et objets céramiques divers, la quincaillerie de ménage et articles d’économie domestique, les cuisinières et les appareils de chauffage. Il est à noter que ce relèvement des droits d’importation sera également appliqué sur des matériaux, tels que les fils, câbles, et autres conducteurs isolés pour l’électricité et accessoires de tuyauterie et construction métallique. Les équipements industriels sont également sujets à cette décision à l’instar des produits sanitaires, des tabacs, sièges et meubles.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles