Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Sanction pécuniaire à l’encontre de sa filiale espagnole : La mise au point de Bank of Africa-BMCE Group

22.07.2020 - 07:40

La Banque d’Espagne a annoncé en fin de semaine une sanction pécuniaire à l’encontre de BMCE Bank Internacional-BBI Madrid, filiale espagnole de Bank of Africa BMCE Group.

Le Groupe bancaire a diffusé lundi une mise au point pour expliquer le dessous de cette sanction prononcée suite à des manquements commis par Radi Hamudeh, ancien directeur général de la filiale espagnole, notamment relatifs à sa propre rémunération et dissimulés au conseil d’administration de BBI Madrid.

«Ces manquements et irrégularités de l’ancien directeur général révoqué, en juillet 2018, par le conseil d’administration de BBI Madrid dès qu’il en a pris connaissance n’ont, à aucun moment, porté préjudice aux intérêts de la clientèle de BBI Madrid ni mis en question la situation financière ou la solvabilité de cette filiale», indique le Groupe dans sa communication. Et de préciser qu’«ils ne mettent en cause ni l’honnêteté ni la moralité des administrateurs de cette filiale dont la majorité d’entre eux, hormis les administrateurs indépendants, ne perçoit aucune indemnité au titre de cette responsabilité».

Bank of Africa-BMCE Group rappelle dans ce sens que «BBI Madrid affiche des ratios de rentabilité et de solvabilité significatifs et entretient, à travers son conseil d’administration et son directeur général actuel Mohamed Benchaib, des relations de respect et de confiance avec son autorité de supervision, la Banque d’Espagne». Le Groupe indique qu’«en dépit du fait que le conseil d’administration de BBI Madrid et ses membres aient été trompés par l’ancien directeur général, la Banque d’Espagne a publié vendredi 17 juillet 2020 les sanctions pécuniaires, uniques sanctions du reste, imposées à BBI Madrid ainsi qu’aux membres de son conseil d’administration, actuels ou qui avaient exercé le mandat d’administrateur dans le passé».

Et de préciser que «l’ancien directeur général, révoqué par le conseil d’administration de BBI Madrid, a quant à lui, été sanctionné d’une lourde amende et interdit d’exercer la fonction de dirigeant ou d’administrateur d’une quelconque institution financière pendant plusieurs années».

Bank of Africa-BMCE Group tient par ailleurs à souligner que depuis la révocation de Radi Hamudeh, Mohammed Benchaib officie en tant qu’administrateur directeur général de BBI Madrid. Un plan fut élaboré et mis en œuvre permettant, au terme de quelques mois seulement, de régulariser l’ensemble des manquements et irrégularités commis par l’ancien directeur général et relevés par la Banque d’Espagne.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles