Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Moratoires de crédits : 170 millions de dirhams d’échéances reportées par Crédit du Maroc

05.08.2020 - 08:39

620 millions de dirhams, tel est l’encours globale de lignes Damane Oxygène accordé par Crédit du Maroc au cours du premier semestre de l’année.

C’est ce que l’on peut déduire de la communication financière du Groupe au titre du premier semestre de l’exercice 2019. Les résultats atteints confirment la résilience de la banque et ce en dépit de l’impact de la crise sanitaire. La performance semestrielle a permis au groupe de générer un bénéfice net part du groupe de l’ordre de 23,7 millions de dirhams. S’agissant de l’activité crédit, Crédit du Maroc indique que «le contexte de crise sanitaire a affecté les crédits aux particuliers dont la production a été sensiblement plus faible sur le deuxième trimestre 2020 ». Et d’ajouter que «les efforts des conseillers ont de fait été orientés vers l’accompagnement des clients touchés par la crise, notamment à travers la mise en place des moratoires de crédits». Cette mesure a, en effet, concerné plus de 13.000 clients particuliers avec 170 millions de dirhams d’échéances reportées et un taux d’accord de plus de 99%.

D’un point de vue plus global, les encours crédits alloués par la Banque se sont établis à fin juin à 43,85 milliards de dirhams en progression de 3,8% comparé à la même période de l’année passée. Les crédits aux entreprises ont vu leur encours se consolider de 4,6% pour atteindre les 20,37 milliards de dirhams. Une évolution qui selon Crédit du Maroc est liée à la progression de 14,5% des crédits de trésorerie et 4,6% des crédits bail au moment où les crédits à l’équipement ont quasi-stagné suite au faible niveau des investissements des entreprises en période de crise. Les créances en souffrance de la banque se sont appréciées de 14,2% intégrant les premiers effets de la crise sanitaire.

Elles sont par ailleurs principalement portées par les crédits aux particuliers. Notons qu’au premier semestre 2020, Crédit du Maroc a observé une bonne dynamique sur la collecte. Les ressources bilan ressortent ainsi en hausse de 4,9% tandis que celles hors bilan ont atteint un pic de 19,5%. En revanche, l’activité de la bancassurance a connu un ralentissement au titre des six premiers mois de l’année, et ce en lien avec le contexte de la crise sanitaire. Selon les indicateurs fournis par le Groupe bancaire, les primes collectées au premier semestre en assurance non vie ont fléchi de 1,5%. Les principales branches portant la baisse sont la prévoyance 5,9% et l’assistance 2,8%.

Rappelons que Crédit du Maroc a vu son produit net bancaire (PNB) progressé de 0,3% à fin juin se situant autour de 1,19 milliards de dirhams. Les filiales du Groupe, ont pour leur part affiché un PNB global de 104,2 millions de dirhams, en accroissement de 10,2% par rapport au premier semestre 2019. Une performance tirée principalement par les filiales Crédit du Maroc Leasing et Factoring, Crédit du Maroc Patrimoine et Crédit du Maroc Capital.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles