Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Une «pêcherie des petits pélagiques de l’Atlantique Sud» voit le jour

25.08.2020 - 19:36

Dotée d’un quota annuel d’un million de tonnes

Une pêcherie dénommée «Pêcherie des petits pélagiques de l’Atlantique Sud» comprenant les espaces maritimes situés en Atlantique et délimitée par les parallèles 26°07’N (Cap Boujdour) et 20°46’N (Cap Blanc) a été créée dernièrement et qui vise l’exploitation durable de cette ressource et la maximisation de sa valorisation.
Paraphée par le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, la décision de création de cette pêcherie vient après avis de l’Institut national de recherche halieutique et des Chambres des pêches maritimes.
Selon l’arrêté relatif à cette nouvelle zone publié au Bulletin officiel, le total admissible des captures des petits pélagiques prévu est fixé à un million de tonnes (1.000.000 tonnes) annuelles. Ce total admissible des captures est réparti, chaque année, entre senneur côtier, senneur Type RSW, chalutier pélagique congélateur, chalutier pélagique type RSW. Le quota accordé à chaque catégorie de navires est ensuite réparti en quotas individuels entre les navires appartenant à ladite catégorie.
En outre, pour les navires de la catégorie RSW, un volume maximal de captures par marée et par navire est fixé, sans pouvoir dépasser le quota individuel annuel accordé aux navires concernés, et prévoit : 200 tonnes par marée et par navire du 1er janvier au 30 juin de chaque année, 250 tonnes par marée et par navire du 1er juillet au 31 décembre de chaque année. Le même arrêté souligne que «le quota individuel et le volume maximal de captures par marée sont inscrits sur la licence de pêche du navire concerné dans la rubrique quota de captures attribué. Tout quota individuel non utilisé au cours de l’année de validité de la licence de pêche correspondante ne peut pas être reporté sur une année suivante».
Pour rappel, les ressources de petits pélagiques, constituées d’espèces de poissons vivants en surface ou entre les deux eaux, représentent le principal potentiel halieutique de la Zone économique exclusive (ZEE) marocaine.
La pêche aux petits pélagiques occupe une place importante dans le secteur des pêches au Maroc, de par l’importance et le dynamisme de la flotte qui la pratique, les quantités écoulées dans les différentes filières ravitaillées par les produits de cette pêche et le nombre d’emplois directs et indirects générés. La pêche des petits pélagiques s’étend sur tout le plateau continental marocain, atlantique et méditerranéen. Elle est majoritairement conduite par la flottille nationale, à partir de différents ports du Royaume, ainsi que par une flotte étrangère opérant dans le cadre d’affrètements ou d’accords de pêche. La pêcherie de petits pélagiques s’est développée le long de la côte méditerranéenne et atlantique marocaine avec un déplacement historique de la zone de pêche vers le sud au niveau de la façade atlantique.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles